la mémoire

Editions Eugen Ulmer, 24 octobre 2013, 160 p.

lu par Mr

♥♥♥♥

Depuis longtemps, nos forêts françaises ne sont plus des forêts primaires. Certains massifs forestiers (Landes notamment) ont d'ailleurs été implantés relativement récemment.

Les services rendus par les forêts sont divers et expliquent les différentes façons dont l'homme les exploite. 
Certaines ont été le théâtre d'événements marquants et en conservent des traces (zones de combat des massifs de la Meuse, de la Somme et de l'Aisne lors de la 1e Guerre mondiale). 

Cet ouvrage bien documenté nous permet de comprendre ce qui façonne les apparences actuelles de nos forêts. La diversité des thématiques abordées est à l'image de la multiplicité des usages de la forêt. 
C'est le caractère historique du livre qui domine. J'y ai aussi parfois perçu une invitation à aller voir sur place les paysages décrits, pas seulement les forêts mais aussi les autres traces des activités humaines décrites. 

Les nombreuses illustrations sont bienvenues et placées à propos. 
Dans le même esprit, l'auteur a fait publier « La mémoire des étangs et des marais », aussi aux éditions Ulmer. Je regrette de ne pas avoir acquis les deux en même temps, mais ce n'est que partie remise.