comment maxi

Editions du Rouergue, DoAdo, 3 mai 2017, 394 p.

percin

♥♥♥♥

Max et Kevin ont le bac en poche, le premier vise l'IEP de Paris, le second une Ecole de Commerce. 
En attendant la rentrée, va falloir s'occuper, parce que glander plus de deux mois dans le 9-4, c'est un peu la lose. 
Et si on faisait la tournée des festivals en montant sur scène, nous, le groupe de rock Kremlin !? Genre en Bretagne, Vendée - ça doit pas être trop exigeant, là-bas ! Ces braves touristes n'ont pas les exigences du gratin bling-bling de la Côte d'Azur qui se déchire la tête au son de la techno.
Hey, détrompez-vous, les gars : en Bretagne, y a des pointures locales, déjà, et puis y a aussi du lourd ! Les Vieilles Charrues de Carhaix nous ont habitués à du people IN-TER-NA-TIO-NAL - et toc, petits Parisiens naïfs ! 
Grâce à un désistement de dernière minute, le quatuor va finalement rejoindre la 'Fête de la Moule' pour quelques dates sur la côté landaise, traînant dans son sillage leurs incontournables : la jeune soeur, la petite amie et le copain relou de Max, et bien sûr Julius, le nouvel amoureux de tonton Christian. 
Les voisins de camping n'ont pas fini de s'en mettre plein les mirettes avec les tenues pailletées de Julius, et surtout plein les oreilles avec les répètes dans les sanitaires, et les formidables engueulades au sein des couples...

licAprès une lecture un peu ardue à l'atmosphère pesante ('La faille', I. Sorente), il m'a fallu quelques dizaines de pages pour me remettre en phase avec la déconne de Maxime. J'avais quand même décroché depuis presque cinq ans. Bon, en même temps, leurs blagues potaches sont simples, ces huit-là sont sympas, chacun dans son style, on se glisse vite à leurs côtés, l'acclimatation est rapide.

Toujours beaucoup d'humour dans les observations, les situations et les échanges entre protagonistes, ça balance, ça se réconcilie, ça discute en off, entre filles plutôt (c'est bien connu que les mecs sont relous), ça complote pour essayer de prévenir ou d'aplanir les conflits. On se confie aussi, après des moments difficiles, après quelques verres, ou suite à une émotion partagée qui resserre les liens.

Bref, des vacances mémorables pour tous, de celles qui marquent un tournant, dont jeunes et moins jeunes reviennent mûris.

Ce quatrième (et dernier ?) volet est pertinent, drôle, distrayant, émouvant, et plein d'aventures... Un peu trop de références musicales que je ne connaissais pas, alors que je m'y retrouvais mieux dans les premiers opus. Mais j'ai pris des notes, j'irai voir/écouter (peut-être)...

_____

agenda2

24 > 26 juillet - image à droite : le ballon licorne offert à Julius

-

    parmi les dizaines de références musicales du livre, je retiens celle-ci