jeudi 31 août 2017

~ Mala Vida, Marc Fernandez

Préludes Noir, 7 octobre 2015Le Livre de Poche, 8 mars 2017, 288 p. ♥♥♥♥♠ Après trente-six années de franquisme et quarante ans de répit relatif, ses nostalgiques reviennent au pouvoir, 'grâce' à la crise économique qui touche sévèrement  l'Espagne depuis 2012. On imagine les conséquences : une république en marche... arrière. Le vent de liberté qui a soufflé avec la Movida semble bien loin, les médias sont muselés, on garde quand même quelques soupapes pour faire illusion. Diego Martin est l'un de ces... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

mercredi 30 août 2017

Actus

Les vacances, c'est quasi fini. Que s'est-il passé ces derniers jours, alors qu'on était loin de tout ça ? En vrac :         - images zoomables -
Posté par Canel à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 29 août 2017

~ Abraham et fils, Martin Winckler

Editions POL, avril 2016Folio, 17 août 2017, 535 p. ♥♥♥♠♠ Un père médecin, son fils de dix ans, l'exil pour fuir un drame personnel, l'arrivée dans une petite ville du centre de la France, l'acclimatation avec les gens du cru...Comme l’a déjà souligné Gambadou, les ressemblances entre ce roman et la dernière série de Marie-Aude Murail sont nombreuses : - titres : Abraham et fils – Sauveur & fils ;- lieu : Orléans ou pas très loin ;- deux personnages principaux : un père veuf et son jeune fils orphelin ;- profession... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
lundi 28 août 2017

~ L'illusion délirante d'être aimé, Florence Noiville

Stock, août 2015Points, 16 février 2017, 196 p. ♥♥♥♠♠ « On peut devenir fou parce qu'on s'est retrouvé du jour au lendemain otage d'un cerveau détraqué qui n'est pas le sien. »La discrète Laura et la volubile C. sont devenues amies en intégrant une prépa littéraire parisienne, puis se sont perdues de vue. Elles se retrouvent quelques années plus tard (par hasard ?) au cours d'une séance de signature. Journaliste TV et romancière, Laura Wilmote vit ses heures de gloire, tandis que C. végète comme pigiste pour un magazine féminin.... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 18 août 2017

~ Tous migrants ! (60 dessins de presse) - collectif, préface de Benjamin Stora

Gallimard, Cartooning for Peace, 11 mai 2017, 116 p. ♥♥♥♥♥ « Depuis 2014, un million et demi de migrants ont rejoint l'Europe. Benjamin Stora nous interpelle face à ce phénomène migratoire sans précédent dans l'histoire contemporaine, qui frappe par son ampleur et sa durée. » Dans la collection Cartooning for peace, où l'on voit qu'un petit dessin vaut souvent mieux qu'un long discours, et dans le même esprit que Eux, c'est nous, ce recueil de dessins de presse montre et explique cette actualité qui dérange - hostilité... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
vendredi 18 août 2017

Bonne rentrée sportive !

Publicité affichée sans vergogne ces jours-ci : En effet, on préfère ne pas imaginer. Parce qu'il y a ça aussi, non ?  ... et ça... ... et ça... ... et ça... etc.
Posté par Canel à 06:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 16 août 2017

~ Danser au bord de l'abîme, Grégoire Delacourt

JC Lattès, 2 janvier 2017, 360 p. ♥♥♥♠♠ « Mais la vie, c'est danser au bord de l'abîme, ce n'est pas tricoter à longueur de journée. » (p. 206)Ça se discute, ma jolie quadra en crise, fallait peut-être y penser avant de fabriquer des gamins. On est responsable de ceux qu'on aime, surtout quand ils sont encore si jeunes, si fragiles, et qu'on est leur maman. On peut partir, mais pas comme ça. Brusquement, totalement.Elle m'a horripilée, cette Emma qui veut planter là son mari (encore que lui, il le mérite peut-être...) et ses trois... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mardi 15 août 2017

~ Violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner, Etienne Deslaumes

Buchet Chastel, 17 août 2017, 282 p. ♥♥♥♥♥ ■  lu par Canel Besoin d'un petit coup de pouce pour entrer au couvent jusqu'à ce que mort s'ensuive ? Pour épouser une hypothétique Sainte-Trinité plutôt que de partager son quotidien avec un homme ou une femme en chair, en os... et en esprit tordu, forcément ? J'ai la soluce ! Lire 'Les failles' (Isabelle Sorente) et ce 'Violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner'.Dans ce roman polyphonique, l'auteur décortique les sentiments de quelques quinquagénaires sur le... [Lire la suite]
Posté par Canel à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 13 août 2017

~ De force, Karine Giébel

Belfond, 3 mars 2016, 528 p. ♥♥♥♥♠  « (...) j'ai vu le jour un 15 mai.De mère indigne.Et de père inconnu. » Comme dans la plupart des romans de Karine Giébel, on quitte ce personnage du prologue, qui rappelle le petit Ludo des 'Noces barbares' (Yann Queffélec), et on rentre dans l'histoire. Une histoire sans séquestration, cette fois, mais toujours avec de la violence, du harcèlement, des menaces de vengeance, des rapports de force entre individus.Après Purgatoire des innocents, abandonné en cours de lecture parce... [Lire la suite]
Posté par Canel à 22:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 12 août 2017

~ Filles des Oiseaux, tome 1 - Florence Cestac

Dargaud, 9 septembre 2016, 60 p. ♥♥♥♥♠ •  Titre : Filles des Oiseaux> ... en cage, ces adolescentes dans un pensionnat catholique des années 60 - promiscuité, inconfort, et discipline vengeresse des religieuses.•  Sous-titre : N'oubliez jamais que le Seigneur vous regarde ! > ... ou ses représentantes auto-proclamées, étroites d'esprit, garces, vicelardes, zélées.Thérèse est fille d'agriculteurs normands, Marie-Colombe est issue d'un milieu bourgeois aisé. C'est la rebelle de la famille, on l'a envoyée en... [Lire la suite]
Posté par Canel à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]