prézizi

Les élections vues par les enfants
Casterman, Sociorama, 29 mai 2017, 168 p. 

♥♥♥♥

Le titre initialement prévu, annoncé en fin des précédents ouvrages Sociorama, était plus sobre. C'est bien parce que je suis devenue fan de cette série que j'ai passé outre ce 'zizi' racoleur, rougeâtre & turgescent (même si ce genre d'humour ne me fait pas toujours reculer)...

mandel et pagisDe février à avril 2017, la sociologue Julie Pagis et l'illustratrice Lisa Mandel sont allées ensemble dans une école primaire pour interroger et écouter deux classes (CE1 et CM2), sur l'élection présidentielle à venir. Il y avait de la matière pour faire réagir des enfants sur ce sujet, l'actualité politique a été chargée, la campagne aussi spectaculaire que navrante et ridicule.

Ils sont vraiment rigolos, ces gamins de huit à douze ans ! Ils répètent ce qu'ils entendent à la maison, dans la rue, à la TV, ils font leurs amalgames, créent leurs raccourcis pour piger des discours complexes et une situation qui les dépasse. Comme nous, quoi - sauf qu'ils sont plus sincères, et plus manichéens (grande mansuétude utopique vs égoïsme assorti d'une discipline de fer).

On peut déplorer quelques longueurs, les jeux de rôle pour faire débattre les élèves m'ont semblé superflu. 
Les passages où la sociologue explique sa méthode (absence de l'enseignant pour que l'élève ne se sente pas jugé), et décrypte les comportements et réflexions sont en revanche passionnants.
Exemple
« Les enfants sont-ils de gros fachos ?
On a demandé à des enfants de 7 ans comment ils verraient la France idéale.
-> « Plein de police. Des caméras partout ! La cigarette interdite. de la propreté. On tue les voleurs ! C'est quoi cette coiffure ? Les barrettes c'est pas fait pour les chiens ! Je peux te chanter l'hymne nazi que j'ai appris à la récré ? »
On serait donc tenté de répondre OUI. Et on en vient même à se demander si cet autoritarisme ne serait pas BIOLOGIQUE ! Genre : tous les enfants auraient un 'penchant' réactionnaire. Mais gardons-nous des conclusions hâtives... [...] Les enfants sont perpétuellement l'objet de pratiques autoritaires [On ne coupe pas la parole à un adulte. Hop, en pyjama ! On ne répond pas ! Lave-toi les dents. ne mets pas de l'eau partout !! Les pantoufles ! Mets pas tes doigts dans ton nez ! Tiens-toi droit ! . Il ne faut donc pas s'étonner que nos chers bambins soient tentés de recycler les schémas répressifs auxquels ils sont soumis, à la terre entière... Dieu merci, ils n'ont pas l'âge légal. »
(p. 72 > 76)

Intéressant et amusant !
A lire, comme la plupart des autres ouvrages de la série 'Sociorama'. 

____

agenda2

 19 & 20 août

prez3

prez2