Chanson citée dans Le jour d'avant de Sorj Chalandon (en cours de lecture).

le jour d'avt

 

 
(je n'ai trouvé qu'un 'cover', une reprise... pas d'interprétation par Jacques Brel)

*  *  *

Jojo, 
Voici donc quelques rires 
Quelques vins, quelques blondes 
J'ai plaisir à te dire 
Que la nuit sera longue 
A devenir demain
Jojo,
Moi je t'entends rugir
Quelques chansons marines
Où des Bretons devinent
Que Saint-Cast doit dormir
Tout au fond du brouillard

Six pieds sous terre Jojo, tu chantes encore
Six pieds sous terre, tu n'es pas mort

Jojo,
Ce soir comme chaque soir
Nous refaisons nos guerres
Tu reprends Saint-Nazaire
Et je fais l'Olympia
Au fond du cimetière
Jojo,
Nous parlons en silence
D'une jeunesse vieille
Nous savons tous les deux
Que le monde sommeille
Par manque d'imprudence

Six pieds sous terre Jojo, tu espères encore
Six pieds sous terre, tu n'es pas mort

Jojo,
Tu me donnes en riant
Des nouvelles d'en bas
Je te dis « Mort aux cons »
Bien plus cons que toi
Mais qui sont mieux portants
Jojo,
Tu sais le nom des fleurs
Tu vois que mes mains tremblent
Et je te sais qui pleures
Pour noyer de pudeur
Mes pauvres lieux communs

Six pieds sous terre Jojo, tu frères encore
Six pieds sous terre, tu n'es pas mort

Jojo,
Je te quitte au matin
Pour de vagues besognes
Parmi quelques ivrognes
Des amputés du coeur
Qui ont trop ouvert les mains
Jojo,
Je ne rentre plus nulle part
Je m'habille de nos rêves
Orphelin jusqu'aux lèvres
Mais heureux de savoir
Que tu ne le sais pas

Six pieds sous terre Jojo, tu n'es pas mort
Six pieds sous terre Jojo, je t'aime encore.

-