écumes

Steinkis, 15 février 2017, 88 p.

♥♥♥♥

Elles s'aiment et souhaitent avoir un enfant ensemble. Après quelques tentatives infructueuses, celle qui va porter le bébé est enfin enceinte. La grossesse s'avère vite compliquée, le sang coule, souvent, la future maman biologique doit s'aliter et patienter : « Ne plus bouger. Retenir sa respiration. Manger. Regarder des bêtises à la TV... et son ventre pousser... entre deux flots de sang. » Elle trouve refuge dans l'écriture d'histoires pour enfants, et tient bon grâce au réconfort sans failles que lui apporte sa compagne.

Ce récit en partie autobiographique est un superbe témoignage. Le texte d'Ingrid Chabbert et le graphisme de Carole Maurel s'accordent à merveille. L'ensemble est doux et délicat comme un album pour enfants, sur un sujet infiniment triste. Ça sonne très juste, comme ces pensées, par exemple : « Si j'étais croyante, je prierais. » ou ces mots murmurés à son bébé in utero : « Tu t'accroches, d'accord ? On t'aime déjà tellement. » 
On s'y retrouve, qu'on ait connu une grossesse difficile, ou qu'on se soit 'seulement' inquiétée comme toute femme enceinte.

Une belle histoire de résilience, de guérison par l'amour et l'écriture.

____

agenda2

7 oct. - emprunt mdtk