kayren

Play Bac, 18 octobre 2017, 350 p.

fc

lu par Mr

♥♥♥♠♠

Kayren, jeune mère célibataire, mène une vie bien rangée, aidée par Lani, la nourrice de son fils. Lorsque le frère de Kayren vient lui faire part de ses démêlées avec une organisation mafieuse, la jeune femme sent que sa vie prend un tournant, pas nécessairement pour le meilleur…

L'ambiance des deux cents premières pages du roman m'a beaucoup rappelé celle de 1Q84 de Haruki Murakami, sans les longueurs de ce dernier. Sur cette partie du livre, cette atmosphère ne résulte pas de faits surnaturels mais simplement de l'incompréhension de la jeune Kayren à l'égard des événements et de ses propres comportements. Le lecteur, tout aussi perplexe, cherche lui aussi à comprendre en avançant rapidement dans sa lecture… 

Hélas, les dernières pages du roman, pleines de scènes d'actions à la Tarantino, effacent cette ambiance particulière qui conférait tout son charme à ce livre, et ce sans révéler de dénouement à la hauteur de celui attendu (sans doute parce qu'il ne s'agit que du premier volet d'une série).

Malgré cette déception finale, cette lecture fut globalement un bon moment.