le gang

La Gang dei Sogni, 2015
ldftraduit de l'italien par Elsa Damien
Slatkine et Cie, 2016
Pocket, 4 mai 2017, 950 p.

♥♥♥♥

« Il y a les gangsters, il y a l'amour. C'est New York ! »
Celui du début du XXe siècle, alors qu'Italiens, Irlandais et Juifs arrivés en nombre d'Europe cohabitent plus ou moins pacifiquement dans les ghettos de Manhattan. Et vivent plus chichement que prévu...

Si vous aimez les sagas de Ken Follett, ce Gang des rêves risque fort de susciter votre enthousiasme. A travers les trajectoires d'une poignée de personnages, on découvre ici un bout d'histoire des Etats Unis - les guerres de gangs à New York, les trafics en tous genres (prostitution, jeu, drogue, alcool...), le rêve américain des migrants. 
Autant de rebondissements prévisibles et de manichéisme que dans Les Piliers de la Terre, par exemple. On s'attache à la jeune fille venue d'Italie et à son fils, à celui qui les prend sous son aile, le colosse bourru aux mains noires, au coeur tendre et à la langue délicieuse 😵😋. On déteste quelques personnages gravitant autour de la pauvre petite fille riche « qui est devenue vieille [en une nuit] sans jamais avoir été une jeune femme »... 

C'est too much, il y a des longueurs, quelques scènes de Q faciles (et cinégéniques, on voit que l'auteur rêve lui aussi d'Hollywood), beaucoup de viols (#balance2porcs), on apprend sur le rêve américain, on y trouve des échos avec les migrations actuelles vers l'Europe...

« Un voyage dans la ville des policiers et des voleurs » un peu long et convenu, mais passionnant. 
Un bon complément à La Saga des émigrants, consacrée aux premiers pionniers suédois partis conquérir l'Amérique au milieu du XIXe siècle (Vilhelm Moberg).

• Merci à 'mes' Brestoises préférées, à mon petit étudiant pour sa carte, au papa pour ses grandes jambes qui courent vite, et à la patience de J., la jeune caissière de la librairie D. ! 😉😘

____

agenda2

15 au 22 oct. 

manhattan1906
Manhattan, 1906 (Image © New York Observer)