love addict

Ici Même Editions, 29 octobre 2015, 220 p.

sh

♥♥♥♠♠ 

Il était amoureux - enfin installé en couple, quoi - et il peine à se remettre de la rupture. Pas grave, il attendra un an pour retrouver une autre fille, comme d'hab. Son vieux pote lui conseille 'Lovebug', son site de rencontres préféré, parce que franchement, se passer de sexe plus d'un mois, c'est pas possible, enfin !!!
Il hésite : les coups d'un soir, c'est pas son truc.

Après quelques rendez-vous peu concluants (la 'cyber-grosse' (sic), la névrosée, la bavarde-saoulante, la coincée qui veut direct des mômes - bonjour les clichés et le respect !), il arrive à mettre des filles dans son lit, c'était l'idée de départ. Et y a de la chaudière, dans tout ça : il fait hurler d'extase les petites meufs qu'il a pé-cho sur le net, il se prendrait presque pour le roi de la quéquette, le brave gars, son coloc n'en revient pas...
Mais ne va-t-il pas y laisser sa santé ? Il n'a plus le temps de dormir, il risque les MST. Il s'emmêle les pinceaux parce qu'il entretient plusieurs liaisons en même temps. Les femmes sont moins prêtes à partager que les hommes, on dirait, vu les réactions de certaines.

Un album qu'on lit d'une traite, pour savoir si l'arroseur sera arrosé, parce qu'on a un peu l'impression que les filles sont lésées, dans l'affaire. 
Et pour quoi d'autre ? Je ne sais pas. Les scènes se répètent à l'identique, les deux types ne sont pas franchement sympas, l'ensemble est assez macho (de la bombe à gros nibards, sinon rien), m'a-t-il semblé, mais peut-être est-ce le jeu dans ce genre de rencontres ? Il faut dire qu'on a ici un point de vue masculin, mais comme les 'proies' féminines semblent averties, pourquoi pas...

___

agenda2

 22 oct. - emprunt mdtk