tombé du ciel

Futuropolis, 11 septembre 2014, 272 p.

 👽  lu par Mr

 ♥♥♥♥

Durant un festival de l'été 1982, le guitariste et chanteur des Pinball Razors semble tétanisé au moment de commencer sa prestation. Comme Syd Barrett lors de certains concerts, Emile ne parvient pas à aligner les notes, du moins des notes distinctes les unes des autres. Mais le LSD n'y est ici pour rien ! Dommage pour les Pinball Razors, car de potentiels mécènes étaient présents ce jour-là. Et leur succès ne sera finalement pas celui des Floyd…

Quelques années plus tard nous retrouvons un Emile quadragénaire plutôt déprimé : sa femme est partie, le laissant avec leur fils et les beaux-parents. 
Une rencontre inhabituelle va amener Emile à se remémorer cette triste soirée de 1982, et à comprendre comment sa vie a réellement basculé ce jour-là.

L'histoire est à la fois prenante et amusante. Quelques situations et répliques sont truculentes, notamment quand les enquêteurs font de leur mieux pour confondre Emile, suspect n° 1 dans une affaire louche. 
Le graphisme, en noir et blanc, ne m'a pas époustouflé mais se laisse oublier, permettant de se concentrer sur les dialogues et les rebondissements.

Très agréable moment de lecture avec le sourire.

 👽  et Canel

 ♥♥♥♥

Connaissez-vous les Pinball Razors ? un groupe breton ! 
Bon, en fait c'est normal que ce nom ne vous évoque rien, leur carrière a été tuée dans l'oeuf en 1982, dès leur première apparition en public... La faute au trac ? Pas sûr. C'est un chouïa plus compliqué. 
Une rencontre pour le moins étrange d'un des membres du groupe, quelque vingt-cinq ans après le fiasco, va lui en apprendre plus sur cette soirée-là.

Ah quelle aventure réjouissante ! Une intrigue pleine de rebondissements, une ambiance 'Retour vers le futur', de l'humour déjanté grâce aux dialogues et aux situations, façon Fabcaro (dans 'Zaïzaïzaï'). On y croise des Bretons, des \_/, des beaux-parents vraiment sympas, des flics pas futés, des rockeurs - et même une célébrité -, des Martiens altruistes à bonne bouille et dont les vêtements cachent de jolies surprises... 

Un délice ! Et à quelques heures d'Halloween, je conclus forcément par : Champaaaaagne !! ♪♫

_____

agenda2

29 oct. - emprunt mdtk