100 fantomes

100 Ghosts, 2013
traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Marie-Paule Zierski
J'ai lu, 18 octobre 2017, 200 p

♥♥♥♥

Extrait de la 4e de couv' : « Galerie de 100 portraits drôles et décalés de fantômes, brillamment illustrée par Doogie Horner, qui nous offre là un voyage plein d'esprit(s) ! »

Tout joli, ce petit livre bleu turquoise relié-chic, un bon cadeau de Noël... ou de fête, si on connaît un Rémi, un (Sé)Bastien, un Nazaire, un Clou, un Godefroy, un Basile, un Gildas, un Nino, un Edouard, et qu'on a envie de rigoler avec lui. 
On peut aussi le feuilleter seul(e) en librairie et se bidonner, mais c'est pas pareil.

Le titre est mensonger, mais dans le bon sens : on découvre dans ce recueil un peu plus de 100 variantes de fantômes, au moins 105, car il y en a 5 pour le génial 'Vinyle', et parfois 2 par page - imaginez les versions kangourou et matriochka.

Certaines idées sont simplistes, comme si l'auteur avait manqué d'inspiration pour arriver à 100, tellement pas terribles à première vue qu'on cherche plus loin, jusqu'à ce qu'on trouve le trait de génie - ou pas, car certaines restent très 'premier degré', mais c'est quand même drôle.

Mes préférés : le drap-housse, le teckel, le kangourou, l'igloo, l'athlète (que j'ai mis un peu de temps à piger)... A vous d'imaginer comment ils se présentent. 
Et tiens, ça me fait penser qu'on pourrait en faire un jeu de société : les dessiner et faire deviner (c'est plus facile que les dessins de 'Mexicains'). Ou au contraire, donner le nom et les faire dessiner...

____

agenda2

19 janv.