charlei calendrier

Editions du Chêne, septembre 2014

♥♥♥♠♠

Septembre 2014 : parution de ce calendrier perpétuel. 
Une compilation de dessins de presse déjà publiés dans l'hebdo ? ou de ceux mis au rebut, comme dans la rubrique 'les couvertures auxquelles vous avez échappé' ?

Janvier 2015 : attentat terroriste contre la rédaction - douze personnes massacrées.

C'est triste à dire, mais le drame a sûrement fait vendre ce calendrier. On fait confiance aux libraires pour avoir su profiter du désarroi général, quand ceux qui connaissaient mal Charlie (et Charb en particulier) ont voulu rattraper leurs lacunes, quand nous ne savions pas quoi faire pour manifester notre soutien aux proches.

On trouve dans ce recueil des dessins de Riss et de Luz, et des défunts Charb et Tignous. Autant dire que ça donne rarement dans la dentelle pour croquer l'actu en épinglant la politique (ceux qui la font, ceux qui la subissent, ceux qui légitiment ses acteurs...), le clergé, les CRS, etc.

Trois ans après, qui est Charlie ?
« Depuis trois ans, depuis la tuerie du 7 janvier, [les journalistes de Charlie] vivent dans un autre monde que le nôtre : dans une prison, une boîte de conserve, un bunker. La nouvelle adresse du journal est tenue secrète. L'immeuble où ils travaillent est hautement sécurisé : portes spéciales, blindage, sas, codes et caméras. Des flics les protègent en permanence. Policiers d'élite lourdement armés, flics en civil, gardes privés. [...] Pour exercer leur liberté d'écrire et de dessiner, ceux de 'Charlie' doivent sacrifier celle d'aller et venir comme tout le monde. Et combien de temps encore devront-ils endurer ça ? « On peut accepter toutes ces contraintes pendant quelques années, dit Riss, le patron de 'Charlie', mais est-ce qu'on va accepter ça pendant dix ans ? » Et de se demander : « Jusqu'où on tiendra, moralement ? » Ils le disent à leurs lecteurs et aussi à ceux qui ne les lisent pas : « Nous avons un besoin proprement vital de votre vigilance, de vos cris et de vos protestations, même quand ils nous visent. » 
'Etre Charlie' ? C'est comme on veut. Mais, être avec Charlie, avec Riss, Nicolino, Lançon, Fieschi, Coco, Briard, Fischetti, Foolz, Luce Lapin et toute l'équipe, trois fois oui ! » (extrait du Canard enchaîné du 10/01/2018)