ar-men

Futuropolis, 16 novembre 2017, 96 p.

armen♥♥♠♠♠ -  note qui se réfère évidemment à mon déplaisir de lecture, pas à la qualité de l'ouvrage
___

« Ici [à l'île de Sein], la mer est aux hommes et la terre aux femmes. »
Soit. On va dire que c'est pour ça que je n'ai strictement rien pigé à cette histoire maritime. J'aurais dû rester sur l'île, à bichonner mon sarrasin et mon chanvre, au lieu de m'aventurer en haut de ce phare peuplé de fantômes, battu par le vent & les vagues.
Pourtant j'aime beaucoup la pointe du Raz et toute la Bretagne, nord, sud, est, ouest, côtes, terres, ciel gris, ciel bleu. J'aime être faaace à la meeer ♪♫ (plutôt que dedans/dessus)...

Alors, cet album ?
phare• Il était une fois la légende d'Ys, une histoire de ville engloutie - ça va, c'est simple : cette cité étant devenue la nouvelle Sodome, Dieu, furax une fois de plus, chargea St Guénolé de noyer tous ces mécréants dégueulasses.

• Il était une autre fois un gardien qui racontait cette légende à sa fille (très jeune), le soir, pour qu'elle s'endorme - fais de beaux rêves, ma chérie, pleins de sang, de fureur, de sexe...
• Il était encore une autre fois un tout petit garçon sauvé des eaux, au milieu du XIXe siècle, baptisé Moïzez* en hommage bretonnisé à l'homme de l'ancien Testament, celui qui ouvrit la Mer rouge pour éviter les détours entre l'Egypte et la Terre promise, écrivit sous la dictée du Très-Haut les Dix Commandements, etc.
• Il était plein de fois des naufrages autour de la pointe du Raz, qui ont donné leur nom à la 'Baie des Trépassés' - petit frisson bienvenu en le lisant, ce nom, quand vous randonnez dans le coin un jour de canicule...

Le fil rouge est évidemment ce phare d'Ar-Men. Mais je n'ai pas su 'recoller les pièces du puzzle', comme on dit un peu trop souvent dans les polars. Alors je me suis autant ennuyée qu'en écoutant la météo marine sur France Inter, et sentie bête - et ça, j'aime doublement pas du tout...

* prénom accepté par l'état civil français ! 😉
____

agenda2

26 mars

Merci à Price Minister pour l'opération La BD fait son festival [d'Angoulême] !  #1Blog1BD

pmbd2018