marie

traduit de l'anglais (US) par Jean-Baptiste Bernet
Cornelius Editions, 11 mai 2016, 270 p.

♥♥♠♠♠

Et si Marie, mère du Christ, avait été une prostituée - d'où cette grossesse surprise pour Joseph, mais pas si 'tombée du Ciel' ♪♫ que ça ?
Et si Matthieu, auteur d'un des quatre évangiles, avait voulu faire passer la pilule en introduisant dans la généalogie de Jésus cinq 'travailleuses du sexe' ou femmes infidèles - Marie, Ruth et Bethsabée, pour citer les trois plus célèbres.

Bien joué, l'auteur et l'éditeur ! Je me suis fait avoir en beauté. 😒
« Quelle rôle les femmes ont-elles joué dans la grande histoire de la Bible ? A quels moments le corps et la sexualité ont-ils influencé le récit de ce mythe fondateur ? »
En ne lisant que ces deux premières phrases de la présentation, je me suis laissée appâter, pensant trouver des réflexions intéressantes sur la place des femmes dans l'Ancien Testament et le Nouveau.

« En s'interrogeant sur les raisons qui poussent Matthieu à intégrer [ces femmes dans l'ascendance du Christ], Chester Brown développe un point de vue audacieux sur l'usage du corps et de l'argent dans les Evangiles. » Certes. Mais j'ai surtout eu le mauvais esprit de penser que tout cet édifice servait à soulager sa conscience de 'consommateur' de prostituées, ou en tout cas à se justifier.

Le monsieur va jusqu'à prétendre que si vous êtes contre le sexe tarifé, c'est que la Bible vous a (mal) influencé : « J'affirme d'ailleurs que les non-chrétiens qui pensent que leurs sentiments négatifs vis-à-vis de la prostitution n'ont rien à voir avec la religion se mentent sans le savoir. Ils ont forcément été influencés par le christianisme. » 
Minute ! On peut rester réfractaire à l'idée du corps-marchandise et trouver plein d'arguments tout seul, non puisés dans les textes religieux. Même s'il est difficile d'établir dans quelle mesure nos notions du bien et du mal sont issues de notre culture judéo-chrétienne...

Si vous êtes opposé par principe à la prostitution et êtes curieux d'entendre des arguments en sa faveur, lisez plutôt Virginie Despentes (King Kong Théorie), beaucoup plus légitime pour en parler, selon moi.

A part ça, Chester Brown explique aussi, exemples à l'appui, pourquoi Dieu est si injuste, si sévère avec ses fidèles qui respectent sa parole, et si prompt à récompenser les rebelles/jouisseurs. 
Rien de convaincant dans ses arguments - la parabole du 'Fils prodigue' m'indigne autant que quand j'avais 10-12 ans (étant alors plus docile que mes grandes soeurs, j'estimais mériter un traitement de faveur 😉)...

___

agenda2

15 > 19 mai