lundi 21 mai 2018

~ Appelle-moi Ferdinand - Durieux, Bourhis & Conty

Futuropolis, 27 août 2009, 64 p. ■  lu par  Canel  (17 mai - emprunt mdtk) ♥♥♠♠♠ A la cinquantaine, Oscar est mollasson. Ce n'est pas l'âge qui l'a usé, non, il a toujours été du genre passif. Les querelles avec leurs filles ados, c'est à sa femme de gérer. Celle-ci le trompe copieusement depuis des années, il ferme les yeux. Son boulot lui échappe, pas grave. Il rumine en silence.Mais toute cette lose, c'est pas de sa faute, attention : c'est son père, artiste célèbre, qui l'a toujours étouffé. Pratique,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]