44 après

Vierenveertig na Ronny, 2016
mictraduit du néerlandais (Flandre) par Monique Nagielkopf
Glénat, 2017, 125 p.

♥♥♥♥

Réunion de famille : quatre générations sont rassemblées le temps d'un week-end estival chez pépé & mémé, pour une « fête ». 
L'occasion est en réalité bien triste...

Les deux frères trentenaires ne s'entendent pas, l'ambiance est explosive. Les autres marchent sur des oeufs, évitent de les laisser en tête-à-tête. Et les parents s'engueulent à leur sujet. Heureusement, on doit faire des efforts pour Pépé, c'est SON week-end, et le formidable voisin Reggie apaise bien des conflits, plus ou moins volontairement. 
Reggie, c'est celui qu'on aurait appelé « l'idiot du village », autrefois. Aujourd'hui, on dit poliment qu'il est « un peu... tu vois... ».

Les visages sont laids, les nez trop pointus, et la typo des bulles manque d'âme. Mais on passe vite outre parce que cette intrigue émouvante réserve bien des surprises et nous renvoie subtilement à la vraie vie - fratrie, querelles & brouilles familiales, non-dits, espoirs de jeunesse & désillusions, nostalgie de l'enfance, vieillesse & maladie...

Comme quoi, il ne faut pas se laisser rebuter par le graphisme.

< emprunt mdtk >