parfois je mens

Sometimes I Lie, 2017
alftraduit de l'anglais (GB) par Françoise Smith
Hachette Livre, Marabout, 2018

♥♥♥

Amber est dans le coma, suite à un accident dont elle ne se souvient pas. Si son corps est complètement inerte, elle entend tout, en revanche, et son ciboulot carbure à fond, sauf quand elle est sous sédatifs - la réalité devient alors confuse.

Elle l'annonce d'emblée : parfois, elle ment. 
La bonne nouvelle, pour le lecteur, c'est qu'elle dit parfois la vérité. 
La mauvaise, c'est qu'on ne sait pas quand. Alors l'auteur peut nous embrouiller dans tous les sens et dém3rdez-vous avec ça. 
Ce dont elle ne se prive pas. 
*** Mari aimant ou traître ? Too much, les histoires autour de Madeline et d'Edward. Et bien sûr à la fin : qui est qui, finalement ? ***

Certains appellent ça 'Nous la faire à l'envers' (coucou Lolok ! 😉), d'autres pestent d'être 'pris pour des cons' (coucou Apik ! 😉). Moi, en refermant ce thriller, je trouve que c'est trop facile de faire trop difficile, je me demande si tout est bien cohérent dans l'intrigue, si une suite est prévue pour répondre aux questions en suspens, etc. 
Autrement dit, ce procédé peut agacer. C'est sans doute le revers de la médaille quand le suspense monte, monte, monte. L'auteur a de grandes chances de nous décevoir, avec une fin trop alambiquée, absolument pas crédible, ou au contraire trop floue.

• Merci MaGi pour le prêt : je me suis quand même régalée sur les 3/4 de ma lecture ! 😘

__

agenda2

17 > 20 juillet