sous paris

Lemieux Editeur, 2017, 375 p.

♥♥♥

Des romans policiers de Patrick Bauwen et de Nicolas Lebel m'ont donné envie d'en savoir davantage sur les Catacombes et ceux qui les fréquentent assidûment (les cataphiles), ce monde parisien parallèle qu'on se plaît à imaginer sulfureux, qui nous renvoie à nos peurs et fantasmes autour des espaces clos, des activités nocturnes, de la mort, de l'obscurité...

J'ai beau avoir vécu à Denfert-Rochereau, je ne suis jamais allée dans ces souterrains. Au-delà des accès autorisés du métro, mon expérience du sous-sol parisien se limite à une visite guidée (passionnante) des égouts. J'étais donc curieuse de lire un documentaire/essai sur le sujet.

Mais ce livre n'est pas vraiment un documentaire, plutôt un témoignage.
L'auteur, "descendu" pour la première fois en 2005, y raconte son initiation, ses déambulations, ses découvertes, les sentiments qui l'assaillent quand il parcourt ces couloirs souterrains.

Le témoignage est riche, agrémenté de quelques photos. Mais le "souffle romanesque" annoncé par l'éditeur (em)porte le récit. Ce style peut lasser celui qui attendait plutôt une synthèse historique, des faits et des anecdotes - comme moi.

   • Merci à Babelio et aux éditions Lemieux.