une autre

Tattletale, 2017
sartraduit de l'anglais par Pierre Szczeciner
Sonatine, 8 mars 2018, 416 p.

♥♥♥♥

Les habitants de cette église londonienne recyclée en immeuble ont entendu un grand BAAAM lorsque le corps d'Abe a chu de douze mètres. 
Certains. Car d'autres disent n'avoir remarqué ce soir-là...
Suicide ? Accident ? Meurtre ? Abe ne peut donner sa version, il est dans le coma et a peu de chances d'en sortir.
C'est sa soeur, venue de Las Vegas pour l'occasion, qui va patiemment rassembler les morceaux pour comprendre ce qui a conduit au drame. Elle est pourtant là à contrecoeur, elle n'a pas eu le choix. Elle avait coupé les ponts avec son frère depuis dix ans, ne pensait pas le revoir un jour - encore moins dans ces circonstances. Cette avocate au coeur de pierre n'entend pas s'en laisser conter et espère rentrer chez elle au plus vite.

Un excellent thriller, qui, malgré des thématiques que je rencontre souvent dans mes lectures, m'a semblé original. Il est question de maltraitances sur enfant, de relations familiales, de résilience, de réinsertion sociale, de troubles mentaux, de viol. Le tout dans une ambiance particulière et oppressante : une église dans un quartier miteux de Londres, découpée en logements sociaux mal insonorisés, où chacun semble pouvoir connaître toute l'intimité de ses voisins (et pourtant !), où le soleil à travers les vitraux vous donne l'illusion de flaques de sang au sol, vous projette un morceau de Christ sur un mur...

Captivant et émouvant.
Vivement un prochain ouvrage de cette auteur !

____

agenda2

1e > 4 août - emprunt mdtk