ma gmillustré par Gaspard Sumeire
Editions du Rouergue, Dacodac, 5 avril 2017, 94 p.

♥♥♥

Du haut de ses 79 ans, la grand-mère de Louis « est forte et elle fout la trouille, elle passe pas son temps à traîner au lit comme celle du petit Chaperon rouge ». Et bim pour la Mère-grand qui se fait dorloter à coup de galette et de petits bots de beurre !
On l'aura compris, madame Kaleshkov n'est pas une 'fragile', d'ailleurs elle a été élevée en Sibérie...
De fait, personne ne s'y frotte, et Louis n'est pas enchanté de devoir passer une semaine de vacances d'automne avec elle, au milieu des bois. D'autant qu'elle n'a ni télé ni internet.

Tiens, tiens : vieille dame effrayante + forêt + période d'Halloween.
Et si cette histoire faisait peur, avec une sorcière et des sortilèges ?
Oui, hélas, c'est la tournure que prend l'intrigue, après avoir démarré sur les chapeaux de roue avec beaucoup d'humour, des formules 'choc', et une mamie rebelle bien sympathique.

Petite histoire écolo-politique, hommage aux zadistes de NDDL ou d'ailleurs. Très bien mais... ce genre de roman jeunesse me laisse toujours dubitative : quel enfant sait à quoi se réfèrent la faucille et le marteau, par exemple ? Les clins d'oeil politiques ne peuvent être perçus que par les adultes, et l'intrigue est quand même simpliste donc finalement sans grand intérêt pour eux...

___

agenda2

30 oct. - emprunt mdtk