la tête

Robert Laffont, R-Jeunes adultes, 23 août 2018, 224 p.

oa

♥♥♥

Saints Lunaire, Briac et Malo, oyats, embruns, plage, surf... souriez, vous êtes en Bretagne !
Adolescence compliquée, fille rebelle, père alcoolo-dépressif, mère hystéro-tyrannique... grincez des dents, vous êtes chez Olivier Adam.

Voilà un roman classé en 'young adult', et ça semblait agacer un chouïa son auteur quand il en parlait avant sa sortie - moins de ventes à la clef ?

C'est bien écrit, agréable à lire, efficace, captivant, riche en suspense même si on voit les 'surprises' arriver de très loin, a fortiori si on a lu plusieurs ouvrages sur ces sujets.

Mais je n'ai rien trouvé d'original, et en compilant les idées maîtresses de quelques romans lus récemment ** (notamment 'Quand vient la vague', de M. Fargetton & JC Tixier, et chez Guillaume Guéraud) ** je retrouve ces ingrédients dans ce naufrage familial.
Ce n'est pas la première fois que j'ai ce sentiment de déjà-lu avec cet auteur. Mais jusqu'alors, j'avais l'impression qu'il reprenait plus ou moins ses propres recettes.

Quoi qu'il en soit, et malgré cette couverture kitsch, je conseille aux grands adolescents, à partir de 15 ans, et à leurs parents :
« Je repense à ce que C. m'a dit un soir [...] en parlant de ses propres parents. A quel point ils se révélaient complexes et tortueux à mesure qu'on grandissait. A quel point ils se révélaient obscurs, prompts à tous les arrangement possibles, aux mensonges, aux dissimulations, aux rancoeurs rentrées, aux dénis, aux compromis. » 
C'est pour ça que les ados peuvent être si cruels ?

___

agenda2

 26 & 27 nov. - emprunt mdtk - photo : plage de Saint-Lunaire