je reviens

Rue de Sèvres, 10 octobre 2018, 56 p.

ot

♥♥♥♥

La couverture évoque la rencontre en forêt des mythiques et indémodables Petit Chaperon rouge et Grand méchant Loup.
C'est probablement ce qui m'a interpellée d'emblée. Le nom de l'auteur, ensuite, dont j'ai lu les deux autres albums du même modèle en librairie, à la sauvette (Bonne journée, Bonne continuation).

Un gag par page : un dessin légendé par la parole d'un des personnages mis en scène.
On y trouve des thèmes variés sur la société, parfois transposés au Moyen Age ou dans l'univers des contes de fées : horoscope, religion, internet, révolte sociale, drague masculine, malaise au travail... 

Humour absurde, mignon, logique, cynique. Un régal !

Que les amis d'Edouard L. se rassurent : après l'avoir lu intégralement en rayon, j'ai finalement acheté cet album, pour l'offrir à Noël. Les princesses et leurs licornes ont trouvé leur cible... 😉

___

agenda2

4 déc. 

jrvv
- un clic sur l'image pour zoomer -