plus près

Dupuis, 6 octobre 2017, 68 p.

♥♥♥♥

Dakar, 1940. 
Addi est un jeune homme brillant qui se prépare à la prêtrise. Hélas, la patrie a besoin de lui pour combattre l'envahisseur. Et sa patrie, c'est la France. L'Histoire nous a montré qu'elle ne lui en sera pas des plus reconnaissantes, mais ça, Addi ne le sait pas. Il commence à l'entrevoir quand, au moment de partir, on leur distribue le costume du tirailleur (c'est futé, la chéchia rouge, pour le camouflage !), et non pas l'uniforme du soldat français.

Au vu de la première page, on se dit qu'il a quand même passé quelques bons moments, avant d'y laisser sa peau en 1944. Je ne spoile pas, ce sont les premières images.

Très bon album, instructif, émouvant et parfois gentiment drôle : village français sous l'occupation, effort de guerre des populations, choc des cultures, sort des Africains pendant 'nos' guerres mondiales d'Occidentaux. 
J'ai appris, étonnée, qu'il y avait eu des stalags entre 1940 et 1945... ** en Bretagne. **

La fin est en cliffhanger, on se dit que ça va cogner. Vite, la suite ! 
Mais un an après la sortie de ce premier volet, elle n'est pas publiée, ni même annoncée. Y a plus qu'à se faire son petit scénario tout seul...

___

agenda2

7 déc. - emprunt mdtk