béa

illustrations de Perceval Barrier
L'Ecole des Loisirs, Neuf Grand Format, 30 août 2017, 96 p.

♥♥♥

    lu par Canel

Si Béatrice-l'Intrépide avait une carte de visite, on pourrait y lire : 'Aventures, honneur, héroïsme, justice'. 
Des trolls ou des rats dans le jardin ? Elle saura vous en débarrasser. 
Pour les peines de coeur, la venue de l'être aimé, elle ne procède pas tout à fait comme les marabouts ou les 'madame Irma', elle est plus franche : l'amour ne s'achète pas. Mais si vous insistez, sachez que les alliances intéressées, en revanche, ça existe : « Qui te parle de lui plaire, du moment que tu l'épouses ? »

Une parodie de conte pour enfants, où enfin, les rôles s'inversent. La personne en difficulté n'est pas une princesse captive dans un donjon, mais un joueur de fifre empêtré dans la lose avec sa tunique dégueu et ses bas-bleus - ses braies, comme on disait à l'époque, si j'ai bien retenu l'excellente visite guidée au château de Murol (Auvergne). 
Une histoire où les femmes ont le beau rôle (intelligence, courage, sens du discernement, honnêteté), dament le pion aux manipulateurs masculins, et abattent les clichés. 
Où une femme qui ne rêve pas du prince charmant n'est pas forcément homosexuelle, elle peut avoir envie de vivre SA vie, d'être libre.

Amusant et cynique pour les adultes. Pour les 9-12 ans visés, je ne sais pas si le premier degré est suffisant.

Tiens, on s'y croirait quand la princesse parle ainsi au Roi :
« Père, ce qui est dit est dit, vous avez donné votre parole.
- Et alors, je la donne, je la reprends, je la redonne, j'en fais ce que je veux, mordiou, je suis le roi !
- Cela suffit maintenant, cessez vos gamineries ! »
Manu, si tu nous lis.......

agenda2

 19 déc. - emprunt mdtk

*    *    *

  ■  et Mr

Béatrice l'intrépide est une aventurière. Elle aime courir le monde et se battre contre les monstres. A l'inverse, le naïf François les Bas Bleus est incapable de tenir une arme. Leur improbable rencontre marque le début d'aventures rocambolesques.

Même si le ton de ce récit est nettement moins mordant que celui de Shrek, Béatrice m'a un peu fat penser à la princesse Fiona du célèbre film d'animation.

L'humour décalé de ce livre devrait plaire aux plus jeunes.
Méfiez vous cependant si le livre dégage une bizarre odeur de choux.

-