stalag3

Casterman, 28 novembre 2018, 144 p.

jt

♥♥♥

René, le père de Jacques Tardi, a retrouvé les siens en France en mai 1945, après son long retour de Poméranie où il était prisonnier du stalag IIB (t. 1 & 2).
Reprendre une vie normale ne va pas de soi. Il faut affronter les remarques des 'vainqueurs' de 14-18, réapprendre les gestes du quotidien, supporter épouse et enfant(s).
Engagé dans l'armée depuis 1935, René Tardi y reste après son retour. Un 'choix' qui peut surprendre (au vu de son regard critique sur les comportements des hommes en temps de guerre) puisqu'il va devoir, en tant que soldat, passer quelques années dans la zone française de l'Allemagne occupée par les Alliés.

Dans ce témoignage à la fois documenté et intime, l'anti-militariste Tardi présente sa famille au coeur de l'Histoire tourmentée du XXe siècle, celle des deux Guerres mondiales, de la colonisation, des guerres d'indépendance.
On y trouve beaucoup de références géopolitiques sur les relations internationales, mais aussi une description sans concessions de l'ambiance familiale, et plein d'anecdotes touchantes sur l'enfance de l'auteur dans les années 1950, sa passion précoce pour le dessin.

Une série très riche, à découvrir. 

___

agenda2

 25 > 27 déc.