la veuve

The Widow, 2016
fiotraduit de l'anglais par Séverine Quelet
Fleuve noir, 2017
Pocket, 13 septembre 2018, 450 p.

♥♥♥♥♥

Veuve, Jane l'est depuis trois semaines, et cela semble la soulager.
« Je restais éveillée la nuit, à espérer que Glen soit mort. Je ne voulais pas qu'il souffre ou quoi que ce soit, je voulais juste qu'il ne soit plus là. »
Pourquoi ? Lui faisait-il du mal ? Etait-ce la pression des medias, celle de la police, l'hostilité de l'opinion publique qui devenaient intolérables depuis la disparition d'une toute petite fille, quatre ans plus tôt, tandis que les soupçons se portaient sur le mari de Jane ?

Il faut s'armer de patience pour suivre les méandres de cette longue enquête. L'auteur détaille les cheminements et les interactions de quatre personnages principaux entre 2006 et 2010 : la mère de la petite disparue, l'enquêteur, l'épouse/veuve de l'un des trois suspects, et une journaliste.

Le récit piétine, donc, à l'instar de nombreuses enquêtes criminelles dans la vraie vie, hélas. 
Toutes les pistes sont soigneusement examinées, mises de côté, reprises : délinquance sexuelle, pédocriminalité, enlèvement pour rançon, vengeance, mal d'enfant... 
Les questionnements et états d'âme des protagonistes sont fort bien décrits, y compris ceux de la journaliste au service d'une presse à scandale mûe par le profit. A tel point que chacun de ces quatre personnages est émouvant, à sa façon.

On trouve bien sûr des échos avec des affaires en cours :
- pour la médiatisation à outrance, et ses dégâts sur les familles (des victimes et des suspects) mais aussi sur le travail des enquêteurs officiels
- pour le rôle de l'épouse quand un homme est suspecté dans ce genre de drame : « Il pourrait s'agir de folie à deux. [...] Un couple partage un délire psychotique à cause de la puissante domination de l'un des deux. Ils finissent par croire les mêmes choses ; le bien-fondé de leurs actes, par exemple. Ils partagent un même système de valeurs qui n'est accepté par personne d'autre en dehors de leur partenariat ou de leur relation. »

A lire, pour la finesse d'analyse.

___

agenda2

16 > 20 janv.