dimanche 31 mars 2019

~ Dans son silence, Alex Michaelides

The Silent Patient, 2019traduit de l'anglais (GB) par Elsa MaggionCalmann Levy, 6 février 2019, 380 p. ?? ♥♥♥♥♠ En VO : The silent patient, la patiente muette. « Son silence agissait comme un miroir, vous renvoyait votre image. Et souvent, celle-ci n'était pas belle à voir. » La célèbre artiste peintre Alicia refuse de s'exprimer depuis qu'on l'a retrouvée auprès du corps de son mari assassiné. Tout l'accuse, et elle n'a pas essayé de se disculper. Jugée mentalement irresponsable, elle est envoyée en psychiatrie. Son cas fascine... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

samedi 30 mars 2019

~ Le Retour à la terre, t. 6 : Métamorphoses - Jean-Yves Ferri & Manu Larcenet

Dargaud, 28 mars 2019, 48 p. ♥♥♥♠♠ Le temps passe vite : dix ans, déjà, que je n'avais pas rendu visite à Manu aux Ravenelles ! La dernière invitation remonte à novembre 2008. Les hôtes étaient occupés ailleurs : Ferri, à resusciter Astérix, et Larcenet à poursuivre Blast - ou Larssinet, Plast, plutôt, puisqu'on est dans une fiction. Par contre, on reprend grosso modo où on s'était arrêté. On retrouve un Manu toujours aussi angoissé, et en plein déni de grossesse. Il bat la campagne, échange souvent avec le vieil ermite, perturbé... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 27 mars 2019

~ Today we live, Emmanuelle Pirotte

Le Cherche Midi, 2015Le Livre de Poche, octobre 2017, 224 p.   ♥♥♥♠♠ Vite, petite fille, sauve-toi ! Les nazis sont en train de perdre la guerre, ça les rend teigneux, ils n'ont pas fini d'exterminer les Juifs. On t'a cachée et protégée pendant quelque temps, mais là leur haine est décuplée, ça serait trop bête qu'on se fasse descendre à quelques semaines de la libération à cause de toi. Va-t'en, Renée (ou Esther, Rebecca, Judith, Sara, Ruth...). On a assez fait pour toi, tu nous mets en danger, là, ouste ! Alors Renée part,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 26 mars 2019

~ Un amour parfait, Gilda Piersanti

Passage Polar, 9 mars 2019, 290 p. ♥♥♥♥♠ « Nous étions de fringants quadragénaires très occupés, plutôt beaux et terriblement ambitieux. Nos enfants étaient encore assez jeunes pour nous regarder comme des dieux et nous rendre la vie facile ; nous étions l'image d'un couple presque parfait. »Il parle au passé, Lorenzo, parce que depuis qu'il a revu Laura, son premier grand amour, il ne sait plus où il en est. Crise de la quarantaine, nostalgie de la jeunesse, frisson des amours clandestines ? C'est un peu tout ça, sans doute, qui... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
lundi 25 mars 2019

A demain !

  25 mars : journée mondiale de la procrastination  . . .
Posté par Canel à 20:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 24 mars 2019

~ Il a jamais tué personne, mon papa - Jean-Louis Fournier

Le Livre de poche, 1999, 150 p. lu par Mr ♥♥♥♥♥ « Il a jamais tué personne, mon papa. » Cette affirmation de Jean-Louis Fournier est largement démentie par son récit. Il y décrit en effet un papa qui se donne la mort à petit feu, tirant sur ses cigarettes et levant trop souvent le coude. Certains disaient même de lui qu'il "buvait plus que toute la Pologne" ! En tout cas, il est mort de ses excès dès 43 ans. Le portrait que dresse Jean-Louis Fournier de ce père alcoolique et peu attentionné à son fils, est à la fois sévère et... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 21 mars 2019

~ Les étoiles s'éteignent à l'aube, Richard Wagamese

Medicine Walk, 2015traduit de l'anglais par Christine Raguet-BouvardZoé, 201610/18, septembre 2017, 310 p.     ABANDON Après la visite du Musée du Nouveau Monde à la Rochelle, j'avais envie d'une histoire d'Indiens d'Amérique, façon Le premier qui pleure a perdu (Sherman Alexie). D'où cet achat. Page 45, j'ai vu/lu des chevaux, et du 'chasse, pêche & tradition'. Je m'ennuie, j'abandonne ce roman de nature writing US. « Il connut le nom de toutes les parties [du fusil] dès l'âge de quatre ans. A l'âge de cinq... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 20 mars 2019

Marche pour le Climat (15 & 16 mars)

           C'était joyeux, déterminé et inventif... Florilège de slogans puisés dans la grande manif pour le climat... (Tous certifiés d'origine contrôlée) - Alain Goutal mais... merci aux auteurs qui partagent sur FB : Fred Sochard, Goutal, Sanaga, Rodho, Miko, Piérick, Bidu, Manu, Babouse...
Posté par Canel à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 19 mars 2019

~ Fidèle au poste, Amélie Antoine

Internet, puis Michel Lafon, 2016Livre de Poche, février 2017, 320 p. ♥♥♥♥♠ Quand un mort parle, il n'y a pas 36 solutions : - un imitateur s'amuse, - un ventriloque n'est pas loin, - c'est du play-back ou du replay, - ou la langue de bois du ouija, - il s'agit de citations, sur Babelio ou ailleurs (cf. Coluche, Desproges…), - celui qui l'entend croit aux fantômes. Quand un mort parle dans un livre : 1/ l'auteur croit (ou veut nous faire croire) en une vie dans l'au-delà, comme Marc Levy dans Et si c'était vrai ; 2/ le mort, il... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 18 mars 2019

~ Né d'aucune femme, Franck Bouysse

La Manufacture de Livres, 10 janvier 2019, 334 p. ♥♥♥♥♠ Ma grand-mère maternelle est née en 1920 à la Baule, dans un château. Son père était valet et sa mère, bonne. Elle-même, à douze ans, malgré d'excellents résultats scolaires, a commencé à travailler comme domestique. Elle n'a pas été aussi mal traitée que Rose, ici, ou que Céleste dans Amours (L. de Recondo). En revanche, elle devait vouvoyer le fils des maîtres et l'appeler 'Monsieur', alors qu'il n'avait que quatre ans. 'L'eau et l'huile ne se mélangent pas', comme dit un... [Lire la suite]
Posté par Canel à 22:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]