trouver

The Child Finder, 2017
renetraduit de l'anglais (US) par Pierre Bondil
Rivages/Noir, 16 janvier 2019, 300 p.

♥♥

Les histoires de disparitions d'enfants ou d'ados, j'avais dit que j'arrêtais d'en lire. Mais les éloges sur ce livre de Nameless, Iris et Crossroads sur Babelio ont eu raison de cette résolution. Surtout que son auteur est Rene Denfeld, dont j'ai pu apprécier le talent avec le roman En ce lieu enchanté.

Légère crainte en commençant la lecture : avec la forêt, la montagne, la neige, l'isolement, les trappeurs, on semble en plein nature writing.
Bonne surprise en revanche en découvrant l'angle choisi : on suit tour à tour 'la fille de la neige', un enfant en captivité et Naomi, une femme qui cherche des disparus. Pas une enquêtrice officielle de la police, mais une détective privée qui avance au feeling. Pas non plus une rigolote profiteuse charlatane qui prétend localiser l'enfant perdu grâce à des dons venus du ciel, des astres, etc. Naomi, la 'chercheuse d'enfants' (titre original du roman), fait appel à un sixième sens, malheureusement acquis de propres expériences infantiles traumatisantes. Tout reste donc parfaitement crédible. Et même particulièrement émouvant, puisque chaque enquête de Naomi l'aide à progresser pour affronter son passé, encore en partie refoulé.

Certains passages explicites peuvent paraître gênants, impudiques. Je préfère savoir qu'ils ont été écrits par une femme que par un homme.
J'ai malgré cela trouvé ce roman admirable de sensibilité.
Il porte en outre un beau message d'espoir pour les victimes de maltraitance :
« C'est […] ce que je dis aux enfants après les avoir retrouvés : de s'approprier ce qui leur est arrivé. Je veux qu'ils se sentent en accord avec eux-mêmes, qu'ils n'éprouvent pas de honte.
- Exactement. [...] Une fois que cela fait partie de toi, plus personne ne peut le voir.
- Que tu as été différent un jour ?
- Que tu aurais dû être autre que tu ne l'es. » 

___

agenda2

 26 > 29 avril - emprunt mdtk