je t'aime

Belfond 2018
Pocket, 9 mai 2019, 496 p.

♥♥

« Une famille recomposée est-elle réellement une famille ? [...] Quand tu te retrouves tout seul à te démener pour sauver l'avenir de ta fille, tu t'aperçois que la famille recomposée a ses limites. »

Tenir le cap dans la joie et la bonne humeur avec ses propres enfants et leur père me semble parfois tellement ardu, que je me demande comment font les membres des familles recomposées.
Avec Maude & Simon et leur trois ados, Barbara Abel nous propose un scénario cauchemardesque de ce genre d'alliance et de cohabitation.
Jusqu'où irait-on pour sauver ou venger son enfant ? On peut gravir et déplacer des montagnes, ou tomber très bas et entraîner beaucoup de monde dans sa chute.

Bien que douloureux, ce thriller psychologique & familial est agréable à lire. L'introduction est prometteuse, qui nous montre dans quelles circonstances Maude, Solange et Nicole ont prononcé 'Je t'aime' pour la première fois, et comment cette première fois a été révélatrice ou a façonné leurs vies de femmes et de mères. La suite s'en éloigne, et donne a posteriori un côté un peu artificiel à ce prologue, mais peu importe.
Quant au titre - qui nous impose la voix beuglante de Lara F* à chaque fois qu'on se saisit du livre - ce n'est pas celui que j'aurais choisi.

Pour en revenir au positif : comme dans ses autres romans, l'auteur nous donne un très bon aperçu de la noirceur humaine, en particulier des drames qui peuvent se jouer en famille et dans le couple, derrière les murs - aussi jolies soient les façades, les fissures peuvent se manifester très vite et faire dégringoler un 'home sweet home'.
A travers la voix de Nicole, Barbara Abel nous invite aussi à réfléchir à la notion de justice, la légale, opposée à celle qu'on aimerait appliquer lorsqu'on est victime :
« Des coupables, des innocents. La justice est lente, complexe, elle manque de moyens. A quoi sert-elle, si ce n'est à sortir du cercle vicieux de la vengeance ? Protéger, décider, sanctionner. [...] La justice est garante de l'ordre public, elle agit avec raison alors que la vengeance est un acte de passion. »

Famille, adolescence, couple, justice… J'ai aimé la façon dont l'auteur a tissé tous ces thèmes ici, renvoyant souvent le lecteur à ses propres difficultés et questionnements.

___

agenda2

19 > 22 mai