les bido22

Dargaud, 3 mai 2019, 48 p.

♥♥

Verra-t-on rejaillir le feu de l'ancien volcan qu'on croyait trop vieux ? 
Sachant que le volcan, c'est Robert Bidochon, y a du boulot.
'Trop vieux', je ne sais pas (je vieillis beaucoup plus vite que lui), mais assurément trop crétin et bourrin, pas assez subtil et romantique.
D'ailleurs, je me pose une question depuis trente ans : comment fait Raymonde pour le supporter, ce bonhomme con comme un manche, accro à la TV et à la charcuterie, gras du bide, et sûrement pas très propre ? Elle a l'air toute gentille, elle semble mériter mieux.

Après avoir tenté de sensibiliser son mari à l'écologie (en 2012, le temps passe vite), Raymonde s'emploie à (r)éveiller sa libido. Elle écoute les conseils d'un couple d'amis, assiste assidument à des réunions-ventes de gadgets coquins et se laisse tenter. Robert va-t-il enfin enlever son pyjama marronnasse à rayures pour la combler ?

Un opus à l'image des précédents, à la fois caricatural et bien vu, drôle et triste.

___

agenda2

12 juin - lu à l'ECL