mardi 27 août 2019

~ Je voudrais que la nuit me prenne, Isabelle Desesquelles

Belfond, 2018Pocket, 14 août 2019, 210 p. ♥♠♠♠♠ Un coin isolé dans l'Aubrac. Un trio fusionnel : un couple d'intellos bohèmes et leur fillette. Le papa est instituteur et aimé de tous - on pense à 'La Gloire de mon père', même si l'époque n'est pas la même. La maman est 'toute folle' (sic) : « (...) et paf, ma mère se fissurait, on ne savait pas pourquoi. Ça me mettait par terre et je me tenais à l'écart, de toute façon elle n'avait pas envie que je sois là (...). [Ma grand-mère] comparait sa fille à un plancher plein d'échardes,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 13:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]