le coeur battant

Albin Michel, 21 août 2019, 450 p. 

spit

♥♥♥♥

Karl Marx a eu un fils caché, issu d'ébats furtifs avec une de ses domestiques. Ce petit Freddy est né à Londres en 1851, et son entrée dans la vie ressemble à l'histoire de Blanche-Neige : le médecin censé procéder à l'avortement a confié le bébé prématuré à Charlotte, une nourrice d'origine irlandaise qui l'a élevé comme son enfant.

Dans ce roman, Sébastien Spitzer imagine l'existence tumultueuse de Charlotte et Freddy (qui apparaissent peu dans l'Histoire officielle), tout en retraçant fidèlement, à partir de documents, les vies de Marx & Engels et de leurs proches, dans une Angleterre en pleine crise industrielle et commerciale.

A la fin de cette lecture, j'ai eu l'impression de sortir d'une saga de presque mille pages. A cause de longueurs ? Ou parce que le souffle romanesque m'a rappelé Le gang des rêves (Luca di Fulvio) et certains ouvrages de Ken Follett ?

Je me suis davantage régalée avec le contexte socio-politique qu'avec les destinées individuelles : guerre de Sécession aux Etats-Unis et ses conséquences désastreuses sur l'économie anglaise qui reposait alors sur le coton et l'industrie textile. J'avais une vision binaire du conflit américain : gentils nordistes contre vilains sudistes esclavagistes. C'est un brin plus compliqué, et la guerre ne s'est pas arrêtée après la reddition du général Lee, puisqu'elle a nourri la révolte des Irlandais contre l'occupant britannique...

A lire !
•  pour l'ambiance à la Dickens
• pour en savoir plus sur Engels et Marx, deux 'grands hommes' pétris de paradoxes, qui professaient de belles idées en contradiction avec leurs façons de vivre
• pour la leçon d'Histoire et d'économie - on y voit l'articulation entre politique et commerce & industrie.

Je conseille notamment aux lycéens et étudiants de filière socio-éco.

Prochaine étape pour moi : me documenter sur l'attachante Tussy, la troisième fille de Karl Marx (Jenny Julia Eleanor, 1855–1898).

___

agenda2

21 > 27 oct. - emprunt mdtk 

marx
Friedrich Engels, Karl Marx, ses filles Laura, Eleanor et Jenny sa femme (à Paris, vers 1845).-