un americainThe Quiet American (1955)
traduit par Marcelle Sibon, 1956
Robert Laffont, 1956

lu par Mr

Le reporter britannique Thomas Fowler couvre la guerre d'Indochine qui oppose la France à des indépendantistes. Pyle, lui, travaille à la Mission d'aide américaine. Lorsque ce jeune homme rencontre Fowler, c'est surtout Phuong, la compagne de ce dernier, qu'il remarque. Très vite, le 'tranquille Américain' envisage d'épouser la belle jeune femme.
Phuong rapproche Fowler et Pyle, tout en les opposant.

Après la découverte du corps de Pyle (au début du livre), Fowler figure sur la liste des suspects. Patiemment, l'officier Vigot mène l'enquête ; mais ce sont surtout les informations fournies par le narrateur qui nous permettront de comprendre certaines raisons du meurtre de Pyle...

Au-delà de l'intrigue, Graham Greene se demande si toute fin justifie les moyens. Il s'interroge aussi sur la possibilité pour le témoin d'une guerre de se cantonner à ce rôle en toutes circonstances. Il souligne également l'absurdité de la guerre et met en garde contre le prêt-à-penser idéologique.

Cette idée de lecture m'a été soufflée par le livre Kampuchéa de Patrick Deville. Je l'en remercie, d'autant plus que j'ai pu mieux comprendre les liens entre 'notre' guerre d'Indochine (1946-1954) et celle du Viet Nam qui lui fit suite.