la croisade

chloSoleil, Noctambule, 17 octobre 2018, 184 p.

Aujourd'hui, pour aller à Jérusalem, you can take a plane. Et même, si t'es le Manu en chef, tu peux dire aux gens du coin : « Je suis le président de la république française, c'est moi qui sais ! » et quelques autres inepties de conquérant arrogant qui fait son show.

Mais là, on parle d'un temps que les moins de 800 ans ne peuvent pas connaître : les croisades, et en particulier 'la Croisade des enfants'.
Wiki m'apprend qu'il s'agit
« d'une croisade menée par des gens du peuple voulant partir en Terre sainte pour délivrer Jérusalem, à l'image des croisades de chevaliers. Elle se situe en 1212 entre la quatrième et la cinquième croisade et se compose de deux cortèges qui partent simultanément d'Allemagne et de France.
La 'Croisade des enfants' prend son nom du latin 'pueri', qui peut aussi signifier 'les enfants de Dieu' ou 'des hommes se trouvant en état de pauvreté'. Certains auteurs contemporains ont d'ailleurs mis l'accent sur la misère des pèlerins.
Les participants à cette croisade seraient peut-être des paysans pauvres, davantage que des 'enfants'. »

Dans cet album, Chloé Cruchaudet a imaginé une croisade d'enfants. Seuls les pré-pubères, filles et garçons, sont autorisés à rejoindre l'expédition. Maltraités, sous le joug d'adultes (parents, 'patrons', gens d'Eglise...) qui abusent d'eux d'une manière ou d'une autre, ces enfants rejoignent la troupe 'en marche'.
Pour survivre, chasse & cueillette ne suffisant pas, les gamins s'improvisent troubadours, marionnettistes, racontant l'origine de leur mouvement (une apparition divine), et leur histoire au quotidien, quelque peu romancée.

Jolis dessins doux, belle histoire aux accents médiévaux qui rappelle un chouïa La Guerre des boutons.

Télérama définit cet album comme « un récit âpre et bouleversant, qui interroge les limites de l'innocence. »
En effet, c'est la question de l'innocence qui m'a le plus interpellée à la lecture.
La limite enfant/adulte (la notion d'adolescence n'existait pas, surtout chez les 'gens du peuple') me semble éloignée de la réalité d'alors - travail et mariage précoces. Il suffit de voir comme la notion de 'droits de l'enfant' est encore inconnue dans de nombreux pays, aujourd'hui. Ou comme ces droits sont bafoués même quand ils existent officiellement.

___

agenda2

19 janv. - emprunt mdtk