samedi 2 mai 2020

~ Le Cerbère blanc, Pierre Raufast

Stock, 4 mars 2020, 275 p. ♥♥♠♠♠ Y aura-t-il un avant et un après ? Oui ! Avant, je me régalais des livres de Pierre Raufast. Maintenant, je les éviterai. Ses talents de conteur sont toujours là. C'est juste l'histoire qui déconne. Plan-plan sur 150 pages (c'est long), drôle de mélange ensuite. Pas de récits tiroirs, de poupées russes, d'effet K!nder surprise et d'inventions de génie (les voix antiques sur la terre cuite, par exemple)... qui faisaient le charme de ses précédents romans. Par contre, toujours des anecdotes et des... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]