fermerRobert Laffont, La Bête noire, mars 2020, 440 p.

Ecrit avant L'Empathie, mais publié après, au vu du succès du premier paru (L'Empathie, donc), ce Fermer les yeux m'a beaucoup moins intéressée que le précédent.

Ici : enquête non officielle autour d'un serial killer, menée par un policier alcoolique & retraité, une avocate médiatisée jeune & jolie, et un auteur spécialisé dans les tueurs en série - clin d'oeil au romancier Stéphane Bourgoin*, qui tombe hélas un peu à plat puisque cet auteur a reconnu depuis quelques impostures.

L'intrigue est très classique (évoquant un roman de M. Menegaux, un autre de Rene Denfeld), sans surprises, trop nourrie de scènes d'action-baston, et sans doute destinée à une adaptation ciné ou télé.
Je n'ai pas retrouvé les réflexions sur le droit, la justice, le bien/le mal qui m'avaient tant plu dans L'Empathie.

Lecture néanmoins agréable.
__________

* « En mai 2020, dans une enquête menée par 'Paris Match' puis dans un entretien accordé au quotidien 'Le Parisien', Stéphane Bourgoin, qualifié de 'sérial menteur' ou de 'mythomane du crime', avoue finalement avoir menti sur son passé. Il est précisé qu'en dépit des échanges que l'homme a entretenus avec des enquêteurs français lors de conférences ou de séances de signature, il "n'a en revanche jamais été associé à un dossier en cours, n'a jamais été expert devant un tribunal et n'a jamais rencontré un suspect ou un condamné". De même, il n'a jamais rencontré le détective chargé de l'enquête concernant le prétendu assassinat de sa supposée compagne 'Eileen' dont Bourgoin révèle qu'elle n'a en définitive pas existé.
Après ces révélations, Stéphane Bourgoin se confie sur ses mensonges : 'Parfois, je me fais des films dans ma tête. J'ai toujours voulu qu'on m'aime.' »  (extrait de l'article Wikipédia qui lui est consacré : ici)
   -•-•-•- Triste ! -•-•-•-
____

agenda2

 6 > 10 juin