le secret bardSyros Jeunesse, 27 août 2020, 180 p.

♥♥♥♥♥

Le secret de Mona ?
Bof. Trop gentil ce titre, qui semble annoncer une bluette pour jeunes filles - surtout que cette collection est estampillée 'jeunesse' (young adults).

Heureusement, ce n'est pas le style de Patrick Bard, écrivain-voyageur, photojournaliste et auteur talentueux de romans noirs sociaux aussi dérangeants que documentés.
La Frontière témoigne des conditions de frontaliers USA-Mexique, de l'exploitation de main-d'oeuvre.
La quatrième Plaie dénonce des magouilles médico-pharmaceutiques entre Afrique et Occident.
P. Bard a aussi réalisé un album intime et émouvant (avec textes et photos) sur les métamorphoses de Jeanne, son neveu/sa nièce transgenre (Mon neveu Jeanne).

Avec la jeune Mona, on reste en France, pas très loin de ronds-points de Gilets jaunes en zone rurale. Et on découvre peu à peu le "secret" de cette adolescente, ou plutôt ses multiples blessures, et toutes les difficultés qu'elle surmonte jour après jour pour s'occuper de son jeune frère, encore bébé, et de leur mère larguée (au chômage, dépressive, accro aux jeux à gratter...).

Ce roman, qui commence comme un fait divers tragique et devient de plus en plus subtil, nous parle de solitude, pauvreté, misère sociale & affective. Comme dans La Maladroite d'Alexandre Seurat (mais dans un autre domaine), on s'indigne de l'inertie et des logiques absurdes des administrations - quelle que soit la bonne volonté de leurs agents.

Histoire infiniment triste de Mona, jeune fille énergique & bouleversante.
Où l'on voit que la misère n'est pas moins pénible en campagne...


   •••  Vite, je commande POV de P. Bard en 'clique & rapplique' (expression empruntée à Riad Sattouf) et je cherche dans notre bibli bordélique Orphelins de sang.

___

agenda2

dévoré le 14 nov. - merci à Babelio et aux éditions Syros