MNEMOS, 21 février 2020, 263 p.

lu par Mr

♥♥♥♥

Les Chevaliers du Tintamarre sont trois habitués d'un rade mal famé : Morue, Rossignol, et Silas.
Morue est poissonnier, fort mais bas de plafond ; Rossignol est musicien, poète et joyeux queutard ; Silas est charcutier, le plus romantique du groupe…
Outre leur goût immodéré pour la fête, ils aiment la castagne, et sont plutôt courageux.

Quelques jeunes filles disparaissent de la cité de Morguepierre, et voilà nos trois lascars qui mènent l'enquête.
Le trio aura beaucoup de combats à mener ; plus que le lecteur n'en attend ! Heureusement qu'ils sont souvent précédés de truculentes joutes verbales, plus passionnantes que les échanges de coups.

Le monde imaginaire décrit par Raphaël Bardas évoque celui de Tolkien, tandis que l'intrigue fait penser à celles construites par Pennac (même si elle reste nettement moins élaborée).
Le ton et le vocabulaire mettent en avant la paillardise des personnages, rappelant les récits d'Alphonse Boudard, et rendant cette lecture plutôt amusante et agréable.

Ce n'est peut-être pas l'ouvrage le plus profond de la sélection des romans Cezam 2021, mais pour moi il sera probablement sur le podium des plus agréables à lire parmi les dix proposés, lorsque j'en aurai fait le tour.
-

en lice pour

cezam