leur ame au diableGallimard, Série Noire, 4 mars 2021, 610 p.

♥♥♥

« Dans le monde de la publicité, il existe un vieux dicton : il n'y a pas plus de rapport entre le tabac et une cigarette qu'entre un sapin et un numéro du New York Times. » (p. 185)
Comme pas mal de trucs qu'on avale (cf. les AUT, aliments ultra-transformés), la clope contient des additifs*, auxquels s'ajoutent les substances toxiques qui se libèrent au moment de la combustion.

Dans cet ouvrage très documenté, Marin Ledun raconte « vingt ans d'un travail de lobbying acharné. » (p. 582)
Du milieu des années 1980 au milieu des années 2000, c'est l'âge d'or de la cigarette en France. La loi Evin et celles qui ont suivi, avec la croissance vertigineuse des taxes, y ont mis fin.

La filière du tabac dans les 80's, ce sont des agriculteurs français, des scientifiques dans les centres de recherche, des ouvriers dans les usines de production, des camionneurs pour les livraisons, des commerciaux, des buralistes. Et aussi des avocats d'affaires pour les procès, et un « imposant service publicité et marketing pour diffuser la bonne parole dans les médias et sur les dizaines de milliers de panneaux d'affichage [en] Europe. »
Au coeur de cette mécanique parfaitement huilée : le lobbyiste David Bartels (nom fictif), de European G. Tobacco. Comme l'homme pressé de Noir Désir, il contrôle tout, bosse sans relâche, 24/24, 7/7, soutenu par des sbires à surveiller, et quelques remontants - sexe & clope & coke.

De leur côté, depuis la disparition de camions transportant de l'ammoniac, et quelques meurtres directement liés, les OPJ Nora et Brun sont sur les dents. Ils disposent d'éléments épars, la tâche s'avère ardue & longue pour les rassembler et relier les ramifications du réseau.

Le lecteur, quant à lui, voit vite les liens entre hommes (et quelques femmes, peu) politiques, chercheurs, sport, pub, prostitution, cinéma, opérations caritatives. Un levier commun : la corruption. La filière est juteuse, il y a de quoi faire des cadeaux, en espèces, en nature, soutenir des candidatures électorales, etc.

Tout ça pour un produit 'inutile', que la publicité et le cinéma s'emploient à présenter comme essentiel, associé au plaisir et à la liberté pour tous, au glamour pour les femmes, à la virilité et à l'aventure sportive pour les hommes.
Tennis, golf, poker, paris hippiques, courses automobiles & moto... Autant de fabuleux terrains à conquérir et domaines à sponsoriser, où de petites hôtesses - alias 'umbrella girls' - affichent des corps de rêve aux côtés des vainqueurs ou dans les tribunes, T-shirts au logo de la marque... ou avec messages/couleurs subliminaux lorsque les lois se durcissent. Le rôle de ces femmes-objets ne s'arrête pas là, elles font partie des cadeaux offerts aux partenaires de ces opérations promotionnelles. Là aussi, Bartels veille...

C'est donc l'histoire d'un lobby...
... qui ressemble à celle d'autres lobbys (automobile, nucléaire...)...
C'est l'histoire de gouvernements et de ministres de la Santé, de l'Intérieur, de la Culture... qui privilégient le bizness, le fric...
... qui ressemble à celle d'autres scandales, plus ou moins actuels...
marin l
J'ai été captivée pendant plus de 200 pages, j'ai adoré retrouver les années 80 et quelques personnages phares de la vie publique (politique, médias...). Puis je me suis sentie larguée et agacée quand l'intrigue tourne à l'espionnage. La partie autour de A.M. m'a paru longue, lourde, chiante, et les piétinements patients des enquêteurs sont pénibles à suivre, a fortiori lorsqu'on a une longueur d'avance sur eux.
C'est une difficulté que j'ai à lire cet auteur (dont j'aime beaucoup les idées, pourtant) : trop fouillé, ardu, aventure-'couillue' avec des protagonistes aux comportements excessifs - truands en col blanc, ceux qui y mettent les poings, picole & défonce chez gendarmes & voleurs...

J'espère néanmoins donner envie de lire cet ouvrage, cette bible, que je fais circuler.

   PS : Mauves-en-Noir, JB Pouy, Frédéric Paulin, Marin Ledun...
    cette année comme en avril 2020, vous allez nous manquer... 😕
    Et sinon, la question qui me brûle les lèvres : M. Ledun, fumez-vous toujours ?
    (sur la photo : l'auteur en 2011)

   • Je remercie Babelio et les éditions Gallimard.
      Et l'article du Canard enchaîné qui m'a donné envie de découvrir l'ouvrage.
      Je ne regrette rien, même si j'en ai bavé... 😉


   *  ADDITIFS :   
     •   des ingrédients sapides (mélanges d'arômes, épices, sucre, miel, extraits végétaux)

     •  des agents humectants (glycérine, propylèneglycol, acide phosphorique),
     •  des produits de blanchiment des cendres (alun, hydroxyde et sels d'aluminium, oxyde d'aluminium et de magnésium,
        talc, acide silicique, acides, sels d'ammonium),

     •  des agents conservateurs (acide benzoïque, acide formique, acide propionique),
        des adhésifs et des liants (collodion, cellulose, gomme laque).

___-

agenda2

23 mars  >  2 avril

- article paru dans le Canard enchaîné du 3 mars 2021 - zoomable -
-

leur ame au diable