la vie qu'onThe Life she was given, 2017
ellentraduit de l'américain par Typhaine Ducellier
Faubourg Marigny, mars 2021, 530 p.

♥♥♥

Le cirque d'antan a des saveurs de madeleine de Proust, puisque Kiri le clown a accompagné mon enfance : un chapiteau coloré, une petite roulotte qui fait rêver, un clown, une jolie écuyère/danseuse et quelques animaux...
« Trotte, trotte ma jument / Vole, tu as des ailes / Cours bien vite dans le vent / Ohé la vie est belle / Nous irons de ville en ville / Porter la joie de vivre... » ♪♫ Emoji

Deuxième référence sympathique sur le cirque des années 1930 : le roman de Sara Gruen De l'eau pour les éléphants (2007 pour la VF). Emoji
J'ai aussi pensé à Elephant man (David Lynch, 1980) et à La fille sur le pont (P. Leconte, 2000).
Donc cette proposition de Masse Critique m'a alléchée.

J'ai dévoré les pages, au début, embarquée dans cette double histoire sur deux époques aux Etats-Unis (années 1930 et 1950) : celle de Lilly, l'enfant cachée, celle de Julia, la jeune femme en rupture familiale.

Je n'aurais sans doute pas dû le poser quelques jours alors que je me régalais sans arrière-pensée.
La suite m'a déçue, et de plus en plus.
Ultra-romanesque, façon Ken Follett, avec le manichéisme, les histoires d'amour, les drames... Et deux femmes relativement gourdes, après avoir surmonté tant d'épreuves, pourtant.
Avec le discours néo-écolo en prime : les gens sont (souvent) méchants, les animaux sont toujours gentils.
En revanche, j'adhère au message : laissez-les tranquilles ! Même si j'ai aimé aller au cirque et visiter des zoos, jadis...

J'imagine que ce roman spectaculaire va être adapté en film, je me ferai un plaisir d'aller le voir en salle, pour les décors, les costumes - avec la certitude qu'aucun animal n'aura été maltraité  pour le tournage ? A vérifier...

• Merci à Babelio et aux éditions Faubourg Marigny.

___-

agenda2

10 > 20 avril