la seconde épouseThe Second Wife, 2020
traduit de l'anglais par Cécile Ardilly
Robert Laffont, La Bête Noire, 2020
Pocket, 8 avril 2021, 400 p.

♥♥♥♥

« C'est ce que j'appelle une bonne soirée - le savant mélange de travail et de plaisir. Des clients heureux, descendus de Londres pour l'occasion. »
Mais demain est un autre jour, comme on dit, et cette nuit-là, Alex est victime du double effet Cendrillon. En rentrant chez lui après minuit, il aperçoit de loin sa maison en feu. Sa femme a réussi à sortir pour échapper à l'incendie mais sa fille Jade de quatorze ans est introuvable.
Ce drame jette un pavé dans la mare, éclabousse le long fleuve tranquille de leur vie à trois. L'épouse se souvient d'une période tumultueuse de sa jeunesse, dix-huit ans auparavant.

Thriller facile et très agréable à lire, donc confortable.
Couple & ses petits/grands secrets & mensonges, famille, adolescence, rivalités entre soeurs, comportements auto-destructeurs...
Je me suis régalée, même si j'avais pigé le 'truc' - vu dans d'autres histoires, pas en vertu de quelconques dons d'extra-lucide.
Après deux romans noirs de Claire Favan particulièrement too much, j'ai apprécié la crédibilité de l'intrigue et des personnages.

___-

agenda2

28 avril > 1er mai