la mer quichbBelfond, 18 octobre 2018, 320 p.

♥♥♥♥

... 'Three men in a boat' ou 'They were four'...
Anciens soldats en Afghanistan, ces hommes seraient victimes de SPT (trouble de stress post-traumatique) ; cela paraît évident pour deux d'entre eux, un peu moins pour le troisième, un aumônier. Un programme thérapeutique pourrait les aider à aller mieux. Il leur 'suffit' de se joindre à une équipe de marins-pêcheurs, entre Concarneau et la Norvège, pour quelques semaines. Ils sont accompagnés d'Emily Garcia, jeune lieutenant qui travaille pour les services sociaux de la Défense. Il doivent d'abord vaincre le mal de mer, puis s'adapter à des conditions de vie et de travail aussi pénibles qu'épuisantes.
Un autre ancien combattant est retrouvé mort, pendu dans sa maison de l'île de Batz. L'enquête officielle est menée par la gendarmerie locale, mais une jeune femme est mandatée par une compagnie d'assurance pour déterminer les causes du décès.

Huis clos, passé trouble, souvenirs et traumatismes de guerre, magouilles, vengeance...
Ce roman noir est prenant et subtil, notamment grâce au personnage de Paul.
J'ai trouvé la fin un peu longue, mais je m'ennuie vite dans les dénouements 'action'.

De Christian Blanchard, j'ai beaucoup aimé Iboga, également.

___-

agenda2

2 > 6 mai