in wavesCasterman, 21 août 2019, 376 p.

♥♥♥♥♥

Puisque ma lecture des Garçons de l'été (R. Lighieri) est récente et qu'il y a des points communs, je compare, évidemment, mais juste un peu car le ton est différent.

Dans ces deux histoires, il est question de passion pour le surf, d'adolescents et de maladie/handicap.
Mais tandis que le roman noir de Lighieri est trash et caricatural, cet album est triste et doux, puisqu'il s'agit d'un hommage de l'auteur à la jeune femme qu'il a aimée.
En parallèle, l'histoire du surf d'abord à Hawaï, puis avec les deux sportifs qui l'ont popularisé : Duke Kahanamoku et Tom Blake.

Peu de texte, peu de couleurs, un graphisme épuré.
Magnifique sobriété pour évoquer le deuil et le chagrin en mots et en dessins, avec l'image forte de la vague qui nous submerge ou que l'on vainc, sur une planche de surf comme dans la vie...
___-

agenda2

 5 juin - sélection Cezam 2021