la fille du squatOkkupert kjærleik, 2020
ragtraduit du néo-norvégien par Terje Sinding

Editions Thierry Magnier, 2004, 170 p.

♥♥♥

Ida a toujours passé ses étés avec son frère adoré Thomas, chez leur grand-père, tandis que les parents partaient en mission humanitaire en Afrique.
« Les étés avec grand-père étaient toujours de beaux rêves qui prenaient fin trop tôt ; papa et maman et leur voiture et les fournitures scolaires surgissaient toujours comme une mauvaise surprise et signifiaient que le temps de grand-père et de l'été se mettait en hibernation jusqu'à l'année prochaine. »

Cet été, Ida a quinze ans, le grand-père n'est plus, Thomas a une petite amie. Les parents ne modifient pas leur programme pour autant, et la confient au frère aîné. Bien décidée à être malheureuse, Ida n'aime pas la copine, se sent en trop, est jalouse, provoque. Elle rencontre d'autres jeunes, se joint à leur groupe, parce qu'avec eux « la solitude est moins grande ».

Roman initiatique pour ados, qui m'a un peu rappelé Dans le désordre, de Marion Brunet.
Ici une jeune fille qui doit tourner la page de l'enfance, devient plus indépendante, tombe amoureuse, assume des choix, goûte aux délices de l'amour, s'y pique...
Intéressant, mais un peu froid.

___-

agenda2

 2 & 3 juillet - boîte à livres