la confidente

reneeThe Secretary, 2019
traduit de l'anglais par Séverine Quelet
Editions Fleuve, 2020
10/18, 2 septembre 2021, 385 p.

♥♥♥

Histoire d'emprises.
D'une femme d'affaires aux dents longues et sans scrupules (pléonasme ?) sur ses employés et sur ses fournisseurs.

Le titre original est The Secretary, il me semble plus adapté, car ce que cette assistante zélée (Christine) sait de son impitoyable patronne (Mina) ne lui est pas "confié" : elle l'observe.
Mina Appleton est trop préoccupée par sa carrière et son image pour prendre le temps de voir ses employés comme des humains. Ils sont à son service, corvéables à merci - et Christine, en tout cas, entre dans le jeu, se considère comme indispensable, de plus en plus, au détriment de sa vie de mère et d'épouse.

L'intrigue est habilement construite, quoiqu'un peu longue ? (j'ai sans doute lu ce thriller trop lentement).
Eviter de lire la quatrième de couverture, trompeuse et/ou qui dévoile des surprises qui ne prennent sens qu'après certains événements. Laissons l'auteur nous promener à son rythme !

NB : renouveler l'expérience 'Renee Knight' avec Révélée.

___-

agenda2

1er > 12 nov.