les muses

alexThe Maidens, 2021
traduit de l'anglais (GB) par Elsa Maggion
Calmann-Lévy, 16 juin 2021
, 380 p.

♥♥♥

Mariana, londonienne trentenaire, a un peu une vide de m3rde : veuve depuis un an, elle reste inconsolable et se sent coupable de la disparition de son cher époux. Psychothérapeute, elle travaille avec des groupes, et l'un de ses patients, assez flippant, perturbe les autres et se montre trop insistant avec elle.
Déjà, vu comme ça, personne ne veut prendre sa place.
Mais après le coup de fil de Zoé... tous aux abris !

Je suis bon public s'il y a un(e) psy dans un thriller, avec des morceaux de journal intime d'un barjot (fou dangereux ou doux dingue ?).
Ici, le décor façon Poudlard sent la poussière des vieux bouquins et l'encaustique des meubles patinés. L'ambiance universitaire so british (Cambridge !) avec un mystérieux prof bien entouré et des références à des tragédies antiques est parfaite pour flipper.
J'ai donc dévoré cet ouvrage que j'avais hâte de découvrir après 'Dans son silence' du même auteur.

Une fois ma curiosité assouvie, je trouve des défauts (longueurs, grosses ficelles et invraisemblances), mais je suis quand même tentée par la suite annoncée par ces derniers mots :
« Puis X tendit la main, saisit la poignée.
Et entra. »
Et que vit X ?
Souhaitons que le prochain opus réponde aux questions restées en suspens et dissipe les incohérences. Pour la crédibilité, j'espère mieux.

____

agenda2

2 > 5 janv.