la psychaEd. Carrère, 1988, 88 p.

♥♥♥♥♥

L'auteure, analyste, invite Sigmund Freud à voir & entendre une famille des années 1980, soit un siècle après ses travaux et théories - sous cocaïne (à donf dans la drepou, le monsieur, comme Diego M. aux Guignols).

Voilà un album génial sur la place que chacun trouve (ou pas) dans sa famille, sur la difficulté de se construire avec et contre ses parents & le reste de la fratrie, sur l'identité et l'image de soi.

La BD date de 1988, elle a sans doute vieilli : dans mon entourage au moins, les hommes/pères participent davantage à l'éducation, et la question du genre se pose un peu différemment, même si on a continué à reproduire des stéréotypes en élevant nos enfants.
Bien que l'auteure soit psy et se réfère à quelques principes freudiens, l'ensemble est très facile à lire.
J'ai aimé écouter les préoccupations d'une enfant, adolescente, adulte, qui furent et restent les miennes (fratrie, couple) et celles de ma fille (fratrie, rapport à la mère). Avec du recul, pas dans le feu du découragement/de la colère, ça change tout !

Bien vu et intelligent. J'ai adoré et je conseille.
Album trouvé au hasard parmi des livres d'occase.
PS : Apik n'a rien compris, il ne nous a pas vu(e)s dedans. C'est bien les mecs, ça (sens de l'écoute, empathie... à revoir) !
 😒🙄

____

agenda2

27 > 29 oct.