vendredi 29 juin 2018

~ 44 après Ronny, Michaël Olbrechts

Vierenveertig na Ronny, 2016traduit du néerlandais (Flandre) par Monique NagielkopfGlénat, 2017, 125 p. ♥♥♥♥♠ Réunion de famille : quatre générations sont rassemblées le temps d'un week-end estival chez pépé & mémé, pour une « fête ». L'occasion est en réalité bien triste...Les deux frères trentenaires ne s'entendent pas, l'ambiance est explosive. Les autres marchent sur des oeufs, évitent de les laisser en tête-à-tête. Et les parents s'engueulent à leur sujet. Heureusement, on doit faire des efforts pour Pépé, c'est SON... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 18 juin 2018

~ La petite mosquée dans la cité, Solenne Jouanneau & Kim Consigny

Casterman, Sociorama, 13 juin 2018, 168 p.  ♥♥♥♥♥ Comment installe-t-on une mosquée dans un quartier ? Comment devient-on imam (équivalent du prêtre pour les catholiques) ? Quel est le rôle de l'imam auprès des fidèles ? Comment son influence peut-elle dériver ?Maître de Conférences à l'IEP (Sciences Po) de Strasbourg, Solenne Jouanneau s'est intéressée à ces questions dans le cadre de sa thèse de sociologie « Les imams en France : Réinvention et tentatives d'appropriations d'un magistère religieux en contexte migratoire »... [Lire la suite]
Posté par Canel à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
samedi 16 juin 2018

~ Vacances au bled, Singeon & Jennifer Bidet

Casterman, Sociorama, 13 juin 2018, 168 p. ♥♥♥♠♠ Férouze, Nesrine, Sélim et Sabrina 'retournent au pays' le temps d'un été. A travers leurs aventures, on a un aperçu des difficultés identitaires de ces jeunes ni tout à fait français, ni tout à fait algériens. Cet entre-deux inconfortable est dû à l'histoire commune des deux pays (colonisation et guerre d'indépendance), aux sentiments que ces conflits passés ont pu induire, et bien sûr d'une manière générale, aux difficultés liées à la 'transplantation' d'un pays à un autre, d'une... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 21 mai 2018

~ Appelle-moi Ferdinand - Durieux, Bourhis & Conty

Futuropolis, 27 août 2009, 64 p. ■  lu par  Canel  (17 mai - emprunt mdtk) ♥♥♠♠♠ A la cinquantaine, Oscar est mollasson. Ce n'est pas l'âge qui l'a usé, non, il a toujours été du genre passif. Les querelles avec leurs filles ados, c'est à sa femme de gérer. Celle-ci le trompe copieusement depuis des années, il ferme les yeux. Son boulot lui échappe, pas grave. Il rumine en silence.Mais toute cette lose, c'est pas de sa faute, attention : c'est son père, artiste célèbre, qui l'a toujours étouffé. Pratique,... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 19 mai 2018

~ Marie pleurait sur les pieds de Jésus, Chester Brown

traduit de l'anglais (US) par Jean-Baptiste BernetCornelius Editions, 11 mai 2016, 270 p. ♥♥♠♠♠ Et si Marie, mère du Christ, avait été une prostituée - d'où cette grossesse surprise pour Joseph, mais pas si 'tombée du Ciel' ♪♫ que ça ?Et si Matthieu, auteur d'un des quatre évangiles, avait voulu faire passer la pilule en introduisant dans la généalogie de Jésus cinq 'travailleuses du sexe' ou femmes infidèles - Marie, Ruth et Bethsabée, pour citer les trois plus célèbres.Bien joué, l'auteur et l'éditeur ! Je me suis fait... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 18 mai 2018

~ What a wonderful World ! (2) - Zep

Delcourt, 16 novembre 2016, 144 p. ♥♥♥♠♠ Zep reprend ses réflexions sur le monde, assaisonnées d'auto-fiction.C'est rarement dans ce registre que je préfère les auteurs de BD - sauf Manu Larcenet dans son touchant Combat ordinaire. L'auto-dérision mâtinée de fausse modestie peut vite devenir lassante lorsqu'elle sert manifestement à combler les vides de l'artiste en mal d'inspiration. J'ai trouvé quelques saynètes amusantes, malgré tout, mais moins que dans le 1e opus de cette série What a wonderful World. Zep a souvent... [Lire la suite]
Posté par Canel à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 28 avril 2018

~ Algériennes, 1954-1962 - Swann Meralli & Deloupy

Editions Marabout, Marabulles, 31 janvier 2018, 128 p. ♥♥♥♥♥ L'album s'ouvre sur l'étonnement d'une femme lisant un article sur les horreurs perpétrées lors de la guerre d'Algérie : « Mon père a été soldat en Algérie... Il ne m'en a jamais parlé ainsi. En fait il ne m'en avait jamais parlé du tout. »Interrogé par sa fille, le père en question s'énerve : « J'étais gamin, et j'ai fait mon service militaire, et c'est tout ! Voilà comment ça s'est passé ! »En effet les anciens « appelés » d'Algérie ne racontaient pas cette guerre. Et... [Lire la suite]
Posté par Canel à 13:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
samedi 7 avril 2018

~ Seule, Denis Lapière & Ricard Efa

Futuropolis, 4 janvier 2018, 72 p. ♥♥♥♥♥ Une étiquette 'coup de coeur' en librairie, une petite Lola adorable dont le visage rond et les yeux en billes noires me rappellent ma fille au même âge (six-sept ans), un graphisme doux et enfantin qui m'a séduite, un thème qui m'intéresse - la Guerre civile espagnole.  Voilà comment je me suis retrouvée à acheter ce roman graphique dont je n'avais jamais entendu parler.Aussi beau, simple et poignant que Akim court de Claude K. Dubois, cet album montre les dégâts d'une... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
mardi 27 mars 2018

~ Ar-Men : L'Enfer des enfers - Emmanuel Lepage

Futuropolis, 16 novembre 2017, 96 p. ♥♥♠♠♠ -  note qui se réfère évidemment à mon déplaisir de lecture, pas à la qualité de l'ouvrage___ « Ici [à l'île de Sein], la mer est aux hommes et la terre aux femmes. »Soit. On va dire que c'est pour ça que je n'ai strictement rien pigé à cette histoire maritime. J'aurais dû rester sur l'île, à bichonner mon sarrasin et mon chanvre, au lieu de m'aventurer en haut de ce phare peuplé de fantômes, battu par le vent & les vagues.Pourtant j'aime beaucoup la pointe du Raz et toute... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 4 mars 2018

~ La Communauté [entretiens], Tanquerelle & Yann Benoît

Futuropolis, 23 septembre 2010, 368 p. ♥♥♥♥♥ Après mai 68 et les envies de changement que ce mouvement a suscitées, beaucoup ont été tentés par l'expérience communautaire. Gare aux clichés sur le sujet, tous les groupes n'avaient pas pour devise Sex 'n Drugs 'n Rock 'n Roll, peace & love, saute sur tout ce qui bouge dans les brumes de la défonce, vis à poil, c'est moins fatigant (pas de lessive, pas besoin de te désaper pour satisfaire ta libido)... Ceux-là étaient voués assez rapidement à l'échec. On comprend pourquoi... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]