vendredi 4 septembre 2020

~ Faut pas prendre les cons pour des gens, Emmanuel Reuzé & Nicolas Rouhaud

Fluide Glacial, 4 septembre 2019, 56 p. ♥♥♥♥♥ Si les gourous avaient le sens du sacrifice, si les profs étaient remplacés par des distributeurs, s'ils devenaient gendarmes pour se recaser, si ceux-là télétravaillaient, si les braqueurs se mettaient en grève, et si, et si...Emmanuel Reuzé imagine un monde complètement dingue en distordant à peine des tendances de notre société, que les derniers mois ont mises en évidence (album sorti fin 2019, avant la pandémie, le confinement, la crise...). En vrac : privatisations, manque de moyens... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 9 août 2020

~ Peau d'homme, Hubert & Zanzim

Glénat BD, collection 1000 Feuilles, 3 juin 2020, 160 p.    •  lu par Canel ♥♥♥♥♠ Il était une fois, dans la Renaissance italienne et dans un conte philosophique, une marraine encore plus intéressante que celles de Peau d'Ane, Cendrillon et la mienne. Deux semaines avant que sa jeune nièce Bianca épouse un homme d'affaires choisi par la famille (évidemment par intérêt), elle lui propose de se mettre dans la peau d'un homme, à volonté et incognito. le costume est plus qu'une simple enveloppe. *** Il est doté d'un... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 27 juin 2020

~ Profession solidaire (Chroniques de l'accueil) - Jean-François Corty, Jérémie Dres & Marie-Ange Rousseau

Les Escales éditions, Témoins du Monde, 4 juin 2020, 128 p. ♥♥♥♥♠ Médecin, Jean-François Corty se consacre à l'humanitaire depuis la fin de ses études, en 2000. Il faut dire que ses deux héros d'adolescence étaient Rony Brauman et Bernard Kouchner – le ministre sexy * au sac de riz sur l'épaule, pour toi, Sooomaaaliiie... ♪♫ Cette seconde statue, il l'a bien vite déboulonnée. Avec le scénariste Jérémie Dres et l'illustratrice Marie-Ange Rousseau, il évoque succinctement dans cet album ses missions dans des pays en... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 6 juin 2020

~ Au tribunal des couples, Baptiste Virot & le collectif Onze

Casterman, collection Sociorama, 15 janvier 2020, 161 p. ♥♥♥♥♠ Le phénomène n'est pas nouveau : les histoires d'amour finissent mal... en général. ♪♫Catherine & Fred ♪♫ nous ont bien prévenus, quand on était encore jeunes et optimistes. Une autre Catherine estime que le divorce, c'est pour les enfants que c'est le plus triste (C. Frot dans 'Un air de famille', film de Bacri & Jaoui). Chaque année, 10 couples mariés sur 1000 divorcent. Près de 45% des mariages finissent par un divorce. (source : https://www.jurifiable.com)... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
jeudi 4 juin 2020

~ Coloc of Duty : Génération Greta - Jul

Dargaud, 31/01/2020, 80 p. ♥♥♠♠♠ Des chiffres & des lettres. Et des dessins de Jul, sous forme de gags en trois vignettes. Il n'est pas au meilleur de sa forme, Jul. Je l'ai connu plus drôle et plus corrosif (les premiers 'Silex & the City', '50 nuances de Grecs', 'Il faut tuer José Bové', et tant d'autres). Manque de temps ? Ou le commanditaire de l'album, en l'occurrence l'AFD (Agence Française de Développement), "experte sur le développement durable", aurait exigé ce ton consensuel et mou ? Et on se retrouve avec des gags... [Lire la suite]
Posté par Canel à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 13 mars 2020

~ Neuf pieds sous terre, Loïc Dauvillier & Gilles Rochier

Six pieds sous terre, Arthropode, 2 décembre 2010 ♥♥♥♠♠ Certains pensent que les chats ont 9 vies. Ce petit album tout sombre, tout glauque, illustre l'idée que si c'est le cas, ils ont 9 morts. D'abord, notre chat en slip kangourou boit un truc de travers, s'étouffe, vomit. La déjection tombe sur une prise électrique, crrrrrr, tous poils debout, la bête est électrocutée. Mais ressuscite. Puis poursuit sa journée, un peu plus longuement à chaque fois et re-meurt, de manière différente. Ceci, à 9 reprises, et sans paroles. L'intrigue... [Lire la suite]
Posté par Canel à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 9 mars 2020

~ Bastion, Gilles Rochier

Ion, 27 mai 2016, 40 p. ♥♥♥♥♠ Accompagne Gilles Rochier dans ses errances urbaines, dans sa cité, dans ses dessins de banlieue-z'art. Tais-toi, observe. Approche-toi des murs pour lire les messages. Décrypte. Des insultes universelles te feront sourire : fils de pute, salope, nice la police*. Certains messages te resteront incompréhensibles, tu ne connais pas les gens qui vivent là. D'autres sont poétiques : 'Monte monte voir' sur des marches. 'Toujours toujours toujours plus haut' sur des pignons. Album très court et sans... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 8 mars 2020

~ Velue, Tanx

Six pieds sous terre, Monotrème, 3 septembre 2015, 88 p. ♥♥♥♥♠ En ce 8 mars, journée internationale des Droits des Femmes, on pourrait parler de pilosité féminine, tiens. Encore un exemple d'inégalité flagrante entre hommes et femmes. Pourquoi les premiers peuvent-ils ressembler à des ours (et ça ne déplaît pas à tout le monde, là n'est pas la question), tandis que les secondes ne peuvent mettre à l'air aisselles et jambes qu'impeccablement glabres ? Honte à Julia Roberts qui, en 1999, a osé fouler le tapis rouge pour... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 5 mars 2020

~ La Clôture, Fabcaro

Six pieds sous terre, Monotrème, 7 juin 2018, 46 p. ♥♥♥♠♠ « Mais comment veux-tu scénariser quand tu as la clôture de Pompon à réparer ? » J'explique. L'avantage du télétravail quand on est fonctionnaire et qu'on travaille dans une 'ruche' (collègues sympas, mais qui ont l'énergie bruyante) : le caaaalme chez soi pour bien se concentrer, un jour par semaine (maximum autorisé pour l'instant). L'inconvénient de bosser à la maison quand on est auteur : le bordel familial ambiant et toutes les tâches du quotidien à accomplir, surtout... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 26 février 2020

~ Alexandrin (ou L'art de faire des vers à pied) - Alain Kokor & Rabaté

Futuropolis, 24 août 2017, 96 p. ♥♥♥♥♥ « Je me présente, Alexandrin de Vanneville, poète des campagnes et des villes, arpentant les chemins de terre ou le bitume, par le vent et par la pluie, sans me taire et sans amertume, je survis en proposant ma poésie. » Ainsi s'exprime le vieil homme. « C'est mon phrasé normal, comme ma vie ne rime à rien je fais sonner les mots, c'est devenu primordial. » Ainsi justifie-t-il sa façon de parler. Autrefois 'dans les lettres', Alexandrin est aujourd'hui mendiant ou, plus joliment, 'vendeur de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]