vendredi 13 mars 2020

~ Neuf pieds sous terre, Loïc Dauvillier & Gilles Rochier

Six pieds sous terre, Arthropode, 2 décembre 2010 ♥♥♥♠♠ Certains pensent que les chats ont 9 vies. Ce petit album tout sombre, tout glauque, illustre l'idée que si c'est le cas, ils ont 9 morts. D'abord, notre chat en slip kangourou boit un truc de travers, s'étouffe, vomit. La déjection tombe sur une prise électrique, crrrrrr, tous poils debout, la bête est électrocutée. Mais ressuscite. Puis poursuit sa journée, un peu plus longuement à chaque fois et re-meurt, de manière différente. Ceci, à 9 reprises, et sans paroles. L'intrigue... [Lire la suite]
Posté par Canel à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 9 mars 2020

~ Bastion, Gilles Rochier

Ion, 27 mai 2016, 40 p. ♥♥♥♥♠ Accompagne Gilles Rochier dans ses errances urbaines, dans sa cité, dans ses dessins de banlieue-z'art. Tais-toi, observe. Approche-toi des murs pour lire les messages. Décrypte. Des insultes universelles te feront sourire : fils de pute, salope, nice la police*. Certains messages te resteront incompréhensibles, tu ne connais pas les gens qui vivent là. D'autres sont poétiques : 'Monte monte voir' sur des marches. 'Toujours toujours toujours plus haut' sur des pignons. Album très court et sans... [Lire la suite]
Posté par Canel à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 8 mars 2020

~ Velue, Tanx

Six pieds sous terre, Monotrème, 3 septembre 2015, 88 p. ♥♥♥♥♠ En ce 8 mars, journée internationale des Droits des Femmes, on pourrait parler de pilosité féminine, tiens. Encore un exemple d'inégalité flagrante entre hommes et femmes. Pourquoi les premiers peuvent-ils ressembler à des ours (et ça ne déplaît pas à tout le monde, là n'est pas la question), tandis que les secondes ne peuvent mettre à l'air aisselles et jambes qu'impeccablement glabres ? Honte à Julia Roberts qui, en 1999, a osé fouler le tapis rouge pour... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 5 mars 2020

~ La Clôture, Fabcaro

Six pieds sous terre, Monotrème, 7 juin 2018, 46 p. ♥♥♥♠♠ « Mais comment veux-tu scénariser quand tu as la clôture de Pompon à réparer ? » J'explique. L'avantage du télétravail quand on est fonctionnaire et qu'on travaille dans une 'ruche' (collègues sympas, mais qui ont l'énergie bruyante) : le caaaalme chez soi pour bien se concentrer, un jour par semaine (maximum autorisé pour l'instant). L'inconvénient de bosser à la maison quand on est auteur : le bordel familial ambiant et toutes les tâches du quotidien à accomplir, surtout... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 26 février 2020

~ Alexandrin (ou L'art de faire des vers à pied) - Alain Kokor & Rabaté

Futuropolis, 24 août 2017, 96 p. ♥♥♥♥♥ « Je me présente, Alexandrin de Vanneville, poète des campagnes et des villes, arpentant les chemins de terre ou le bitume, par le vent et par la pluie, sans me taire et sans amertume, je survis en proposant ma poésie. » Ainsi s'exprime le vieil homme. « C'est mon phrasé normal, comme ma vie ne rime à rien je fais sonner les mots, c'est devenu primordial. » Ainsi justifie-t-il sa façon de parler. Autrefois 'dans les lettres', Alexandrin est aujourd'hui mendiant ou, plus joliment, 'vendeur de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 23 février 2020

~ Z comme don Diego, Fabcaro & Fabrice Erre

Dargaud, 2 décembre 2016, 168 p. ■  l'avis de Canel  ♥♥♥♠♠ La vedette masquée de mon enfance, c'était une fille qui 'en avait' (du courage et des idées) : la Fantômette de G. Chaulet, en Bibliothèque rose. Outre le masque, la cape et les vêtements ajustés (par souci d'ergonomie ?), elle portait en broche un F doré. Ce gadget renfermait une petite lame lui permettant de se sortir des situations des plus périlleuses. De Zorro, je ne connais que le Z, l'uniforme et l'épée - épée grâce à la pointe de laquelle il signe son... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

samedi 22 février 2020

~ Le Loup, Jean-Marc Rochette

Casterman, 15 mai 2019, 112 p. ♥♥♥♥♠ Quelque part dans le massif des Ecrins. Fatigué de perdre ses brebis, Gaspard abat la louve, laissant un orphelin pas encore sevré. Le petit loup deviendra grand, et ne s'éloignera jamais du berger-chasseur qui a tué sa mère. Pour solde de tout compte ? Le nature writing, j'évite, je pars vaincue d'avance - je vais assurément m'y ennuyer. A fortiori dans des montagnes en hiver. Le froid, je n'aime pas, le blanc à perte de vue, ça m'angoisse (vive la verdure ou l'océan !). Par contre les histoires... [Lire la suite]
Posté par Canel à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 19 février 2020

~ Les frères Cracra, Gilles Rochier

Jarjille, collection Bn2, décembre 2009, 12 p. ♥♥♥♥♠ Une dizaine de pages pour faire connaissance avec les huit frères Cracra. Et les aimer, d'emblée, bien qu'ils ne soient guère recommandables. Leur portrait collectif est dressé par Jo, un de leurs admirateurs, jeune voisin de la Cité des Bois Fleuris : « Ils savent faire un tas de trucs dingues ça donne envie d'avoir des frangins. » Ils ont de 7 à 20 ans et sont tous aussi 'têtes de cailloux'. Leur mère les élève à la dure, leur père est devenu sourd (ou prétend l'être ?) à cause... [Lire la suite]
Posté par Canel à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 25 janvier 2020

~ La Croisade des Innocents, Chloé Cruchaudet

Soleil, Noctambule, 17 octobre 2018, 184 p. ♥♥♥♠♠ Aujourd'hui, pour aller à Jérusalem, you can take a plane. Et même, si t'es le Manu en chef, tu peux dire aux gens du coin : « Je suis le président de la république française, c'est moi qui sais ! » et quelques autres inepties de conquérant arrogant qui fait son show. Mais là, on parle d'un temps que les moins de 800 ans ne peuvent pas connaître : les croisades, et en particulier 'la Croisade des enfants'. Wiki m'apprend qu'il s'agit « d'une croisade menée par des gens du peuple... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 15 janvier 2020

~ Demain, demain (t. 2 : Gennevilliers, cité de transit 1973) - Laurent Maffre

Actes Sud, 15 mai 2019, 180 p. ♥♥♥♥♠ Trente Glorieuses : « période de forte croissance économique et d'amélioration des conditions de vie qu’ont connue la grande majorité des pays développés entre 1946 et 1975. » Pas si glorieuses que ça, ces années. Pas pour tout le monde, en tout cas. Qui a reconstruit notre beau pays détruit par la guerre, qui a travaillé dans nos usines pour que tous les Français puissent posséder voiture, télé, machine à laver, etc. ? Qui a construit nos logements, nos routes ? Beaucoup d'immigrés, arrivés... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]