samedi 15 août 2020

~ DADA n° 155 : MADE IN RUSSIA

Arola, avril 2010, 52 p. ♥♥♥♠♠ DADA da ? * [ traduc : "DADA : oui ?" ]► ma réponse s'écrit "B 3 Z chaise O P" - se prononce "vzdor" [ traduc selon selon google "français > russe" pour "bof" ] Cette intro tirée par les cheveux avec jeu de mots franco-russe & clin d'oeil allemand pour dire que ce numéro de DADA ne m'a pas emballée. Pour la partie histoire : beaucoup d'art religieux (comme partout) et donc d'icônes dorées, ces représentations de saints. Une architecture des édifices religieux empruntant au monde byzantin et à... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 12 août 2020

~ DADA n° 225 : TROMPE-L'OEIL

Arola, février 2018, 52 p. ♥♥♥♥♠ En général, dans un numéro de DADA, je fais plusieurs découvertes. Ici, sur le thème du trompe-l'oeil, c'est essentiellement Liu Bolin qui a retenu mon attention et suscité ma curiosité au point d'aller voir ses autres oeuvres sur internet. Celle présentée dans la revue est Caché dans la ville, Panda (2012), qui illustre la première de couverture. Vous voyez les chaussures en bas, au milieu ? Remontez et vous trouverez la silhouette et le visage de l'artiste, entièrement grimés pour se fondre dans le... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 8 août 2020

~ DADA n° 187 : Art$$$ - le grand marché

Arola, 24 octobre 2013, 52 p. ♥♥♥♠♠ « En art, la matière dont est constituée l'oeuvre est loin de déterminer sa valeur. Aujourd'hui, un exemplaire de la fameuse 'Merde d'artiste' de l'Italien Manzoni vaut ainsi bien davantage que son poids en or. » Je ne l'aurais pas formulé ainsi, mais ce constat exprime parfaitement ce que je pense du business dans les Arts plastiques, la littérature, l'industrie musicale, le cinéma... Ce numéro de DADA nous (ré)apprend le circuit traditionnel des oeuvres d'art (peintures, sculptures) via ses... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 4 août 2020

~ DADA n° 214 : STREET ART

DADA n° 214, novembre 2016, 52 p. ♥♥♥♥♥ Le tiercé, c'est pas du tout mon dada. Mais la revue DADA, ça devient un dada. D'ailleurs dans les trois numéros consacrés au Street Art que j'ai lus, voici mon tiercé gagnant : 1/ Banksy 1/ Pixel Art 1/ Street ArtEx-aequo. Rappel de la forme de la revue DADA : 21 x 24 cm, 50 pages dont 25 théoriques sur le sujet (déclinés selon différents angles et rédigés par autant d'auteurs distincts), 2 pages d'index (ABCD'ART), 4 de jeux pratiques, et pour finir, des actus sur les événements & expos... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 25 juillet 2020

~ DADA n° 233 : PIXEL ART

Dada, n° 233, janvier 2019, 52 p. ♥♥♥♥♥ Au commencement (de l'image sur écran d'ordinateur et du jeu vidéo) était le petit carré. Assez gros, en fait. Petit carré ou "pixel", comme "picture element". Noir ou blanc (mode binaire : allumé ou éteint), puis en couleur. De plus en plus petit, pour une image numérique toujours plus nette, pour des jeux toujours plus perfectionnés, au rythme des progrès de l'informatique. Des artistes contemporains ont utilisé ce principe pour créer des oeuvres en 2 d'à partir de carrés, ou en 3 d'à... [Lire la suite]
Posté par Canel à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 23 juillet 2020

~ DADA n° 245 : LES MONSTRES

Dada, n° 245, novembre 2014, 50 p. ♥♥♥♥♠ Ce numéro de Dada évoque les monstres à travers les âges et les continents, dans les Arts plastiques, la littérature, le cinéma. Les monstres représentent des menaces   • extérieures - tel que le diable dans la religion chrétienne, sous forme de dragon - comme les progrès scientifiques incontrôlables dans le monde moderne (cf. le 'Frankenstein' imaginé par Mary Shelley)   • et intérieures (nos parts d'ombre) - d'où les êtres hybrides, comme le Minotaure, à la fois homme et... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 14 juillet 2020

~ Ceci est mon corps, collectif

Rageot Editeur, 4 mars 2020, 160 p. ♥♥♥♠♠ Ouvrage collectif, issu d'un partenariat entre le magazine Causette et les éditions Rageot. Quelques mots sur Causette : « Sa devise est 'plus féminine du cerveau que du capiton'. Sa ligne éditoriale privilégie l'enquête journalistique, le reportage, le portrait et l'interview aux classiques du genre, avec humour et sur un ton décalé. Selon 'The Times', qui en fait un 'symbole de la renaissance féministe française', 'Causette transgresse toutes les règles de la presse féminine française'. le... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 3 juillet 2020

~ DADA n° 245 : BANKSY

éditions Arola, avril 2020, 52 p. ♥♥♥♥♥ Depuis les premières oeuvres de Banksy dans les années 1990, l'identité de l'artiste reste un mystère. Anglais originaire de Bristol, sa renommée est internationale : il voyage et sème ses messages illustrés partout dans le monde (Etats-Unis, Israël, France...). Dans les actualités, je vois de temps en temps passer ses dessins (légendés ou non) qui me touchent, des anecdotes qui m'amusent (l'oeuvre de la fillette au ballon qui s'est auto-détruite juste après acquisition), d'autres qui... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 14 mai 2020

~ A Mains nues, Amandine Dhée

Ed. La Contre Allée,collection La Sentinelle2 avril 2020, 144 p. ♥♥♥♥♥ Ici Amandine Dhée ! Une femme brouillon parle aux femmes brouillons. Je répète... Dans son précédent ouvrage (La femme brouillon, 2017), l'auteur se définit comme telle car elle doute, beaucoup, à l'approche de la naissance de son premier enfant. Ici, le petit garçon a quelques années, la narratrice est en couple, et comme beaucoup de mères, a du mal à tout concilier en restant 'exemplaire' : un modèle de douceur, de patience et de fermeté pour son fils, tout... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
lundi 24 février 2020

~ Boris Johnson et les trois Ours, Stuart Heritage

Editions Autrement, 8 janvier 2020, 204 p. ♥♥♥♠♠ Pour ne pas voir ton carosse se transformer en citrouille, quitte le bal avant les 12 coups de minuit. Pour lire les contes sarcastiques de Stuart Heritage, sors de ta couette un peu avant 7h le jour de la Masse Critique non fiction, collection hiver 2020. Et d'un coup de baguette 🌟 ou d'algorithme 🔣 ces deux histoires se rejoignent : les 3 ours de Babelio (mais qui appelle encore ainsi les administrateurs du site ?) te désignent et bim ! les éditions Autrement t'envoient Boris... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]