dimanche 13 novembre 2016

~ 13 à table - collectif au profit des Restos du Coeur

Pocket, 3 novembre 2016, 285 p. ♥♥♥♠♠ • 1985 : Coluche crée les Restos du coeur - 60 000 paniers repas distribués ce premier hiver. • 1989 : première Tournée des Enfoirés. Certaines mauvaises langues disent de ceux qui y participent : « Tu files un vrai rencard à ceux qui, comme toi, ne sont plus rien / Sans actualité, sans médias, sans public, sans rien / T'espères au moins qu'on te voit bien / T'espères au moins qu'on te paye bien / T'espères au moins que sur le refrain / C'est toi qui tiens Coluche par la main. » ('C'est... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

lundi 20 juin 2016

~ À l'heure de Moscou : Des nouvelles du Transsibérien - collectif

Editions du Samovar, 10 mars 2016, 109 p. lu par Mr ♥♥♥♥♠ Chacun des douze auteurs de ce recueil a rédigé une nouvelle ayant pour cadre la célèbre ligne ferroviaire du Transsibérien. Ce train relie Moscou à Vladivostok en une semaine. Il parcourt 9 288 kilomètres via plus de 900 gares - mais ne s'arrête qu'à une cinquantaine d'entre elles.Le contrôleur Dimitri, personnage principal de la première nouvelle de l'ouvrage, réapparaît dans les histoires suivantes. Outre Dimitri et le train, chaque récit présente quelques aspects de la... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 23 mars 2016

~ Macadam, Jean-Paul Didierlaurent

Au Diable Vauvert, septembre 2015, 160 p. ♥♥♥♠♠ Les éditions 'Au Diable Vauvert' incarnent pour moi le politiquement incorrect, le dérangeant et/ou au moins l'humour grinçant, décapant. Leur logo le suggère : un diable cornu et nu à longue queue fourchue, aux attributs virils bien apparents, jambes écartées-genoux pliés ou postérieur offert... Il faut dire que j'ai appris à connaître leurs publications avec les textes de Vincent Ravalec, puis avec Céline Robinet, Aïssa Lacheb, Julien Blanc-Gras... Je suis donc... [Lire la suite]
Posté par Canel à 15:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
jeudi 3 décembre 2015

~ Corvée de bois, Didier Daeninckx & Tignous

première parution en 2002 aux éditions Liber Nigerprésente édition : Folio, 29 octobre 2015, 91 p.illustrée par Tignous ♥♥♥♥♥ On ne connaît pas son nom. On sait qu'il est étudiant à la Sorbonne, qu'il a vingt-trois ans, qu'il vit le nez dans les livres. Il s'est laissé entraîner à sortir un soir, et, gagné par la fougue contagieuse de Monsieur 100 000 volts, il a arraché et balancé des fauteuils à l'issue du concert de Bécaud à l'Olympia. On en déduit que ça se passe en 1955. On devine que l'armée française a besoin de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 21 novembre 2015

~ Les histoires cruelles finissent mal (en général), Nicolas Cauchy

Belfond, 5 novembre 2015, 258 p. ♥♥♥♥♠ Quand veille de Noël rime avec histoire cruelle. 24 nouvelles de dix pages presque toutes savoureuses. Leur point commun : le 24 décembre.Nicolas Cauchy sait accrocher son lecteur dès les premières lignes, le cadre est posé (parfois trompeur, les rebondissements n'en sont que meilleurs), la curiosité est piquée, et les attentes ne sont pas déçues : surprises à gogo et bonne chute, en général. Les intrigues, bien construites, ont parfois un petit air de Boileau-Narcejac. C'est noir, toujours... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mercredi 14 octobre 2015

~ Leurs contes de Perrault, collectif

Gérard Mordillat - Frédéric Aribit - Alexis Brocat - Nathalie Azoulai - Cécile Coulon - Fabienne Jacob - Hervé le Tellier - Leila Slimani - Emmanuelle Pagano - Manuel Candré - Christine MontalbettiBelfond, collection Remake, 1e octobre 2015, 247 p. ♥♥♠♠♠ Les contes, les légendes, la mythologie, les versions pour adultes, pour enfants, originales, détournées, revisitées, décortiquées, psychanalysées, leur symbolique - tout ça, j'adore ! Sauf les resucées édulcorées à la Disney, rose bonbon, sautillantes, tourbillonnantes et... [Lire la suite]
Posté par Canel à 22:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

vendredi 2 octobre 2015

~ Mordre au travers, Virginie Despentes

J'ai lu, Librio, 25 août 2008, 123 p. ♥♥♥♥♠ Recueil de onze nouvelles publiées entre 1994 et 1999, donc pendant la période Baise-moi, Les chiennes savantes, Les jolies choses. Années agitées pour Virginie Despentes, qui semble avoir trouvé un peu de sérénité depuis, sans avoir perdu son mordant et son pessimisme. En exergue de l'ouvrage, ces mots de Kurt Cobain : « I hate myself and I want to die ». Le ton est donné : lose, galère, misère sociale, exclusion, prostitution, amours impossibles... Tout pour avoir une haute estime... [Lire la suite]
Posté par Canel à 13:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
samedi 29 août 2015

~ Bol d'air, Serge Joncour

StoryLab Editions, 10 avril 2012, 104 p. ♥♥♥♥♠ Voilà deux ans que Philippe n'a pas rendu visite à ses parents, au fond de leur campagne, à cinq heures de train de Paris. Allez, un petit effort, il y va, malgré son emploi du temps surbooké d'homme pressé - version officielle pour la famille, en réalité il a besoin d'un bol d'air. Rapidement, son père l'agace : « A chaque fois qu’il retrouvait son père, il ressentait ça, d’abord une affection, d’abord il le trouvait cocasse, presque amusant, puis très vite, au bout d’une... [Lire la suite]
Posté par Canel à 13:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 17 juin 2015

~ Les vitamines du soleil, Marc Dugain

Folio, 29 janvier 2015, 80 p.nouvelle extraite du recueil En bas les nuages, 2008 ♥♥♥♥♥ Si on ne connaît de Marc Dugain que son 'Avenue des géants', ce titre aux accents d'article de magazine féminin surprend, donc interpelle. Dans l'histoire du serial killer Al Kenner, il n'était pas question de cocktails de fruits frais gorgés de vitamines à siroter sur une terrasse ensoleillée. Dans cette nouvelle non plus, remarquez. Mais de piscine d'hôtel ensoleillée, si, lieu d'une rencontre fortuite entre un auteur de théâtre et une de ses... [Lire la suite]
Posté par Canel à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 24 juin 2014

~ Et la colère monta dans un ciel rouge et noir, Hafid Aggoune

StoryLab éditions, juin 2014, 50 p. ♥♥♥♥♥ Ouvrier pauvre de Rio, Da Silva s’est battu pour que son fils privilégie les études au ballon rond. Henrique est ainsi devenu professeur de lettres. Il a voyagé, publié des romans, mais il enseigne toujours dans la favela de son enfance, espérant sauver au moins quelques gamins de la misère, de la délinquance, de la drogue. « C'était la littérature contre les armes, l'imaginaire contre la drogue, un combat perdu d'avance que le Professeur menait sans baisser les bras. »Bien que passionné... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]